Accéder au contenu principal
Dans la presse

"La France a-t-elle le droit de tuer les jihadistes français ?"

France 24

Au menu de cette revue de presse française, mardi 13 octobre, la mort de six jihadistes français - tués par des frappes de l'aviation française en Syrie -, l'interpellation de 6 salariés d'Air France et des révélations sur la sexualité des iguanes des Galapagos.

PUBLICITÉ

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook

 
À la une de la presse française, l’annonce par une source officielle, hier, de la mort six jihadistes français, tués dans un raid de l’aviation française contre un camp du groupe État islamique à Raqqa, en Syrie, dans la nuit de jeudi à vendredi.
 
L’identité de cette source officielle n’est pas révélée par "Le Figaro", qui rapporte également que cette info n’a ni infirmée ni confirmée par Manuel Valls, lors de sa visite, hier, en Jordanie. Le gouvernement dément se livrer à une politique d’éliminations ciblées, d’après le journal, qui explique les opérations de ce type doivent rester secrètes, car lorsqu’elles sont rendues publiques, elles soulèvent toute une série de questions d’ordre moral et juridique et peuvent "prêter le flanc à la critique des ONG ou encourager des actions en justice de la part des familles des individus tués".
 
Ces opérations "soulèveraient aussi cet autre question, d’après le quotidien : quelles actions privilégier contre les jihadistes déjà revenus en France ?" Si les frappes contre l'organisation État islamique ont pour objectif d’éviter des attentats en France, Paris s’engage dans une politique antiterroriste qui a été inaugurée par les États-Unis après le 11 septembre, rappelle "L'Opinion". Pour le professeur de droit international Philippe Lagrange, l’argument de la légitime défense est certes reconnu comme un droit légitime par l’article 51 de la charte des Nations-Unies, mais il suppose une agression armée préalable. "Or, dit-il, il n’y a pas d’agression armée contre la France de la part de Bachar al-Assad".  Cet article 51, explique-t-il, ne concerne que les relations entre États. Donc, si la France veut être cohérente, elle doit reconnaître "Daech" comme un véritable État, ce qu’elle refuse. Selon lui, "nous venons de basculer dans la légitime défense préventive, et c’est très grave". L’ancien ministre de la Défense Jean-Pierre Chevènement juge que la France tue "des terroristes, pas des Français". Selon lui, "il ne peut y avoir de préférence nationale" lorsqu’il s’agit de définir des cibles. "Le Figaro" rapporte que quelque 133 jihadistes partis de France pourraient avoir trouvé la mort en Syrie et en Irak. Après avoir été longtemps cantonnés à des tâches subalternes, dans des rôles de cuisiniers ou de geôliers, les combattants français participeraient de plus en plus aux combats et aux attentats. Une montée en puissance qui pourrait ne pas être étrangère à l’intensification des raids qui les prennent pour cible.
 
Il est aussi beaucoup question de l’interpellation de 6 salariés d’Air France, hier matin, après les violences qui ont émaillé le comité central de la compagnie. D’après "Libération", ces arrestations ont eu lieu vers 6 heures du matin - une méthode qui choque, notamment chez les syndicats : "avait-on besoin de venir les chercher au petit matin, si cela se trouve devant leurs enfants ? Une simple convocation aurait suffit, ce ne sont pas des voyous", s’indigne un élu CGT. Pour "L’Humanité", le gouvernement aurait décidé de "sortir la matraque". Une réaction que "Slate" associe à "l’impasse politique" dans laquelle se trouverait une partie de la gauche, incapable de dénoncer "le caractère odieux du comportement d’une poignée d’excités".
 
On termine cette revue de presse avec tout autre chose, des nouvelles des iguanes des îles Galapagos… lues sur le site du Monde.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française(du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale(du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.