CAMEROUN

Cameroun : les États-Unis déploient 300 militaires pour lutter contre Boko Haram

Le président américain a expliqué que les militaires américains seraient armés pour assurer leur sécurité.
Le président américain a expliqué que les militaires américains seraient armés pour assurer leur sécurité. Don Emmert, AFP

Barack Obama a décidé d'envoyer 300 militaires américains au Cameroun dans le cadre de la lutte contre les islamistes armés de Boko Haram. Ces soldats mèneront des missions aériennes de reconnaissance, de renseignement et de surveillance.

Publicité

Dans un courrier adressé aux leaders des deux chambres du Congrès, le président américain Barack Obama a annoncé, mercredi 14 octobre, le déploiement prochain de 300 militaires américains au Cameroun. Dans le cadre de la lutte contre les islamistes de Boko Haram, ces soldats effectueront des missions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance aérienne.

Le chef d’État américain a précisé que 90 militaires se trouvaient déjà sur place depuis lundi dans le cadre d’une opération lancée "avec l'accord du gouvernement camerounais". Ces forces, qui resteront dans ce pays d'Afrique de l'Ouest "jusqu'à ce que leur soutien ne soit plus nécessaire", seront par ailleurs armées pour assurer leur protection et leur sécurité.

Le Cameroun fait partie de la coalition qui lutte contre les islamistes armés de Boko Haram. Ces derniers mènent depuis plusieurs mois des attentats sanglants bien au-delà du nord-est du Nigeria, leur fief historique, pour frapper les États limitrophes du lac Tchad : le Tchad, le Cameroun et le Niger.

Dimanche, un double attentat-suicide a frappé l'extrême-nord du Cameroun, faisant au moins neuf morts, au lendemain d'une autre attaque meurtrière, au Tchad, attribuée à Boko Haram.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine