PRÉSIDENTIELLE GUINÉENNE

Guinée : le président Alpha Condé en passe d'être réélu dès le premier tour

Photo d'archive montrant le président sortant Alpha Condé glisser son bulletin dans l'urne lors de la présidentielle en Guinée le 11 octobre.
Photo d'archive montrant le président sortant Alpha Condé glisser son bulletin dans l'urne lors de la présidentielle en Guinée le 11 octobre. Cellou Binani, AFP

La commission électorale a indiqué jeudi soir que le président sortant Alpha Condé était en passe d'être réélu dès le premier tour en Guinée, avec près de 2 millions de voix, selon des résultats provisoires portant sur 80% des suffrages.

Publicité

Le président sortant Alpha Condé s'achemine vers une réelection dès le premier tour de la présidentielle en Guinée. C'est ce qu'a annoncé jeudi 15 octobre au soir la Commission électorale nationale indépendante (Céni), qui le crédite de près de 2 millions de voix en sa faveur, selon les résultats provisoires partiels.

 

Après dépouillement de 80 % des suffrages exprimés dimanche, le chef de l'État, au pouvoir depuis 2010, est crédité de plus de 55 % des voix. La Céni ayant donné une estimation de participation moyenne de 75 % pour le premier tour, qui s'est tenu le 11 octobre, la majorité absolue des suffrages devrait avoisiner les 2,25 millions de voix.
 
Qualifiant de "mascarade électorale" la série de problèmes de logistique et d'organisation observés le jour du vote, les sept candidats en lice face au président sortant, dont son principal concurrent et chef de l'opposition Cellou Dalein Diallo, ont réclamé lundi l'annulation du premier tour. Ce dernier a également fait savoir par son directeur de campagne qu'il se retirait du processus électoral et a prévenu qu'il ne reconnaîtrait pas les résultats du scrutin.

Les observateurs de l'Union européenne ont jugé que l'élection présidentielle en Guinée s'était déroulée de manière satisfaisante en dépit de difficultés logistiques.
Les deux précédents scrutins, la présidentielle de 2010 et les législatives de 2013, avaient été entachés par des violences et des accusations de fraude.
 
Avec AFP

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine