NIGERIA

Nigeria : triple attentat-suicide à Maiduguri

La scène d'un attentat-suicide, le 30 juillet 2015, à Maiduguri.
La scène d'un attentat-suicide, le 30 juillet 2015, à Maiduguri. AFP

Trois femmes kamikazes ont actionné leur bombe, vendredi, près de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, tuant quatre personnes. La veille, au moins 30 Nigérians avaient péri lors d'une double-attaque suicide.

Publicité

Trois femmes kamikazes se sont fait exploser, vendredi 16 octobre, près de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, tuant quatre personnes, a déclaré l'Agence nationale de gestion des urgences (Nema).

Le triple attentat s'est produit peu après 5 h (4 h GMT) dans le faubourg d'Umarari Bayan Waya, à l'extérieur de la ville, a indiqué le coordinateur de la Nema, Mohammed Kanar, en ajoutant que 17 personnes avaient été blessées.

>> À lire sur France 24 : "Femme kamikaze au Nigeria, l'arme de guerre de Boko Haram"

La veille, au moins trente personnes avaient déjà trouvé la mort dans un double attentat-suicide dans une mosquée de Maiduguri. Trente-deux personnes avaient également été blessées.

Capitale de l'État du Borno, Maiduguri est le berceau du groupe islamiste Boko Haram, qui a revendiqué de multiples attentats dans la région ces dernières semaines.

>> À lire sur France 24 : "Boko Haram : pourquoi des troupes américaines au Cameroun plutôt qu'au Nigeria ?"

Sévèrement frappé militairement depuis le début 2015, Boko Haram - dont l'insurrection a fait au moins 17 000 morts et plus de 2,5 millions de déplacés depuis 2009 - a multiplié ses raids sur des villages depuis la prise de fonctions du nouveau président nigérian Muhammadu Buhari fin mai.

Les États-Unis ont annoncé cette semaine le déploiement en cours de 300 hommes au Cameroun pour contribuer à la lutte contre cette secte islamiste, notamment en matière de renseignement.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine