Accéder au contenu principal

Allemagne : une femme politique poignardée par un anti-migrants

Des fleurs déposées à proximité d'une affiche de campagne de la candidate Henriette Reker, poignardée à Cologne le 17 octobre 2015.
Des fleurs déposées à proximité d'une affiche de campagne de la candidate Henriette Reker, poignardée à Cologne le 17 octobre 2015. Oliver Berg, DPA/AFP

Une femme politique responsable de l'accueil des réfugiés à Cologne, en Allemagne, a été poignardée samedi par un individu, qui confesse une "motivation raciste". Angela Merkel a exprimé sa "stupeur".

Publicité

La candidate soutenue par le parti d'Angela Merkel pour la mairie de Cologne, très impliquée dans l'aide aux réfugiés, a été poignardée, samedi 17 octobre, sur un marché, dans un climat de tension croissante en Allemagne autour de la politique de la chancelière sur la crise migratoire.

Henriette Reker, 58 ans, se trouvait sur un stand d'informations de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) où elle faisait campagne pour l'élection municipale de dimanche, quand elle a été attaquée par un homme de 44 ans qui l'a grièvement blessée au cou.

L'agresseur, interpellé juste après les faits, "a dit qu'il avait commis cet acte avec une motivation raciste", selon la police. Henriette Reker est notamment chargée de l'accueil des réfugiés à la ville de Cologne. La candidate a été opérée et son état est qualifié de "stable".

"Stupeur"

Angela Merkel a "exprimé sa stupeur" et "condamné cet acte", a rapporté une porte-parole de la chancellerie. De son côté, le ministre de l'Intérieur, Thomas de Maizière, s'est dit "profondément choqué" par cette attaque "effroyable et lâche".

La chancelière, dont la politique accommodante envers les migrants est critiquée dans son propre camp, doit se rendre à Istanbul, dimanche, pour discuter de la crise migratoire après que la Turquie a accueilli fraîchement le "plan d'action" élaboré jeudi par l'UE pour retenir les migrants dans ce pays.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.