Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tunisie : Cap Bon sous les eaux

En savoir plus

FOCUS

L'IVG en Allemagne, un parcours de combattante

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Michael Barenboim recherche "le dialogue des œuvres les unes avec les autres"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Nous avons essayé de comprendre s'il existe une identité européenne"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : un hommage national aux harkis le 25 septembre

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Quelles solutions pour la crise financière de l'UNRWA ?

En savoir plus

L’invité du jour

Mamane : "Nous les humoristes, nous sommes les médecins de la société"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Karin Kneissl : "L'UE perd son temps avec les sanctions contre la Pologne et la Hongrie"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Réforme du droit d'auteur : et maintenant ?

En savoir plus

FRANCE

Air France : près d'un millier de suppressions de postes en 2016

© Capture d'écran, RTL | Le PDG d'Air France-KLM, Alexandre de Juniac, lors du "Grand Jury" Le Figaro-LCI-RTL, dimanche 18 octobre.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/10/2015

Air France supprimera près d'un millier d'emplois en 2016 via des mesures de départs volontaires, a indiqué dimanche son PDG Alexandre de Juniac. Il reste "plusieurs semaines pour reprendre les négociations" en vue de 2017.

La compagnie aérienne française a annoncé dimanche 18 octobre qu’elle mettra en œuvre la première partie de son plan de restructuration dès 2016. Son PDG, Alexandre de Juniac, a en effet annoncé, lors du "Grand Jury" Le Figaro-LCI-RTL, près d’un millier de départs volontaires, soit "moins d'un tiers du total" des 2 900 suppressions de postes prévues au total dans ce plan "B".

À la question de savoir si ce plan, consécutif à l'échec des négociations avec les personnels navigants et à l'origine des violences du comité central d'entreprise (CCE) du 5 octobre, était suspendu, le PDG d'Air France-KLM a simplement répondu: "Non. […] 2016 est lancé."

Ces mesures de départs volontaires seront présentées jeudi prochain lors d'un nouveau CCE de la compagnie française.

"Restructuration"

Dans un premier plan, Air France demandait à tous les navigants de voler une centaine d'heures en plus par an, à salaire égal. Faute d'accord avec les pilotes, la compagnie avait présenté le 5 octobre au CCE un plan alternatif de "restructuration" menaçant 2 900 emplois (300 pilotes, 900 hôtesses et stewards, 1 700 au sol).

Alexandre de Juniac a indiqué vendredi 17 octobre, dans un entretien au "Monde", qu'il restait "encore plusieurs semaines pour reprendre les négociations et éviter la mise en place des mesures les plus dures en 2017".

Avec AFP et Reuters

Première publication : 18/10/2015

  • AVIATION

    La direction d'Air France veut porter plainte mais se dit prête à reprendre les négociations

    En savoir plus

  • MARDI POLITIQUE

    Benoît Hamon : "Je conteste le choix de la direction d'Air France"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Air France : mise à pied des cinq salariés poursuivis pour violences

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)