Accéder au contenu principal

L'Argentine corrige l'Irlande et rejoint les demi-finales du Mondial

Les Argentins ont totalement dominé un XV du Trèfle dépassé.
Les Argentins ont totalement dominé un XV du Trèfle dépassé. Franck Fife, AFP

L'Argentine, qui affrontait l'Irlande à Cardiff, a signé une prestation de haut rang pour décrocher une place dans le dernier carré de la Coupe du monde de rugby 2015. Les Pumas, généreux dans le jeu, ont corrigé leurs adversaires 43 à 20.

Publicité

envoyé spécial France 24 à Cardiff (Pays de Galles)

Après les échecs du Pays de Galles et de la France, c'est l'Irlande qui a ajouté un épisode au calvaire des nations de l'hémisphère Nord. Balayé par des Pumas argentins généreux (43-20), le XV du Trèfle n'a rien pu faire et quitte la Coupe du monde 2015 de rugby au stade des quarts de finale.

Pour les Argentins, en revanche, la satisfaction est totale. Quarts-de-finaliste en 2011, les hommes de Daniel Hourcade ont réussi à se sublimer pour retrouver un dernier carré qu'ils avaient déjà atteint en 2007.

Devant 72 316 spectateurs conquis

Sur la pelouse du Millenium Stadium de Cardiff, les Pumas n'ont pas traîné pour dessiner les contours de leur succès. Devant 72 316 spectateurs conquis, ils ont tué le match dans le premier quart d'heure en inscrivant deux essais par Moroni (3e) puis Imhoff (10e). La botte de Sanchez, impeccable tout au long du match, leur a même permis de porter le score à 17-0.

Derrière, Madigan, le remplaçant de Sexton côté irlandais, a bien tenté de remettre les siens en place (17-3, 20e), mais Sanchez lui a répondu dans la foulée (20-3, 22e).

Bien aidés par le carton jaune récolté par Herrera (17e) sur un gros plaquage, les Irlandais ont toutefois retrouvé un peu de baume au cœur avant de rentrer dans les vestiaires, grâce à Fitzgerald, qui a permis au XV du Trèfle de revenir à 20-10 (26e).

Sanchez impeccable, l'Irlande dépassée

Au retour des vestiaires, les Verts ont retrouvé des couleurs et Murphy a rapidement concrétisé ce renouveau, en aplatissant dans l'en-but des Pumas visiblement mal revenus dans le match (20-17, 44e).

Mais ils n'ont finalement pas tardé à se réveiller. Dans la foulée d'un coup de pied manqué par Madigan pour revenir à égalité au score, c'est l'inévitable Sanchez qui a permis aux siens de reprendre le large (23-17, 51e).

Et même si les Argentins se sont de nouveau retrouvés à portée de tir quelques minutes plus tard (23-20, 53e), c'était pour mieux enfoncer le clou par la suite.

Après un énième coup de pied réussi par Sanchez (26-20, 64e), et dans un Millenium incrédule, les Pumas ont placé deux nouvelles banderilles en quatre minutes. Tuculet (33-20, 69e) puis Imhoff à nouveau (40-20, 73e) ont annihilé les derniers espoirs de la "Green Army" qui s'était pourtant déplacée en masse au Pays de Galles.

Et comme un symbole, Sanchez, élu logiquement homme du match, a conclu la soirée d'un nouveau coup de pied impeccable (43-20, 77e).

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.