DISPARITION

Le groupe de BTP Eiffage annonce la mort de son PDG Pierre Berger

Le PDG d'Eiffage, Pierre Berger, le 24 février 2012.
Le PDG d'Eiffage, Pierre Berger, le 24 février 2012. Eric Piermont, AFP

Le groupe Eiffage, spécialisé dans le bâtiment, a annoncé vendredi la mort de son PDG Pierre Berger, à l'âge de 47 ans. En l'espace de trois ans, celui qui dirigeait Eiffage depuis 2012 avait réussi à redresser les résultats du groupe.

Publicité

Le groupe français de BTP et de concessions Eiffage a annoncé, vendredi 23 octobre, la mort de son PDG Pierre Berger, à la suite d'une crise cardiaque.

"Eiffage annonce avec une grande émotion et une profonde tristesse que son président-directeur général Pierre Berger est décédé cette nuit. Les premières pensées de la direction et des employés d'Eiffage vont à son épouse, à ses enfants et aux proches de Pierre Berger", a écrit le groupe dans un bref communiqué.

Pierre Berger, qui avait 47 ans, dirigeait Eiffage depuis septembre 2012. Arrivé en 2011 en tant que directeur général délégué, Pierre Berger avait été nommé directeur général en juillet 2011 puis PDG en 2012.

Des résultats positifs à la tête d'Eiffage

À la tête d'Eiffage, il s'était donné pour priorité de redresser les marges du groupe après la crise économique de 2008. Une politique qui a porté ses fruits. Au premier semestre 2015, la marge opérationnelle a atteint les 9 %, son plus haut niveau depuis cinq ans.

Le groupe, constructeur du viaduc de Millau et de l'opéra de Sydney, également propriétaire du réseau autoroutier APRR, est présent dans la construction, les infrastructures, l'énergie et les concessions.

À la Bourse de Paris, l'action Eiffage a baissé après l’annonce de la disparition de son PDG avant de remonter progressivement au cours de la journée.

Eiffage réunira lundi son conseil d'administration pour examiner la gouvernance du groupe, a précisé une porte-parole.

Avec Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine