Accéder au contenu principal

Patricia a touché terre mais les dégâts sont "moins importants" que prévu

Vue de l'espace de l'ouragan Patricia, le 23 octobre 2015.
Vue de l'espace de l'ouragan Patricia, le 23 octobre 2015. Scott Kelly, Nasa / Twitter

L'ouragan Patricia a touché terre vendredi. Malgré des vents de 270 km/h, qui en font l'un des ouragans les plus puissants de l'histoire, les dégâts sont "moins importants" que prévu selon le président mexicain Enrique Peña Nieto.

Publicité

L'ouragan Patricia, qui a touché la côte Pacifique du Mexique, vendredi 24 octobre, était annoncé comme le plus puissant de l'histoire. Plus de peur que de mal : il a finalement causé des dégâts "moins importants" que prévu, a annoncé vendredi soir le président mexicain Enrique Peña Nieto. L'ouragan, initialement classé catégorie 5 - maximale sur l'échelle de Saffir-Simpson - par le centre des ouragans de Miami, a été rétrogradé en catégorie 2 vendredi soir (heure mexicaine).

"Les premières informations confirment que les dégâts sont moins importants que ceux attendus d'un ouragan d'une telle magnitude", a déclaré Enrique Peña Nieto dans un message télévisé à la nation.

"Cependant, il est important que la population reste dans les abris", a-t-il ajouté. Les autorités ont déplacé des habitants, fermé les ports, les écoles, et évacué des touristes avant l'arrivée de l'ouragan dans l'État de Jalisco, dans l’ouest du Mexique.

"Nous ne pouvons pas encore baisser la garde. J'insiste : la partie la plus dangereuse de l'ouragan n'est pas encore entrée sur le territoire", a averti le président, prévenant que Patricia allait provoquer de fortes pluies sur la côte Pacifique mais aussi dans les États du centre et du nord-est.

Des vents de 270 km/h

En quelques heures, cette tempête s'est transformée en ouragan le plus puissant de l'histoire avec des vents atteignant 325 km/h, faisant craindre une catastrophe de grande ampleur au moment de son entrée sur le territoire mexicain. Tout en restant de catégorie 5, l'ouragan a ensuite perdu de sa vigueur en touchant les côtes mexicaines avec des vents atteignant toutefois 270 km/h, puis a été rétrogradé en catégorie 2 quelques heures plus tard.

L'œil de l'ouragan a frappé la localité d’Emiliano Zapata, à 95 km de l'important port de Manzanillo, à 18h15 heure locale (23h15 GMT), a annoncé à la télévision le directeur de la Commission mexicaine de l'eau, Roberto Ramirez.

L'ouragan Patricia était alors plus puissant que le typhon Haiyan, qui avait causé la mort ou la disparition de 7 350 personnes aux Philippines en novembre 2013.

En 2013, deux tempêtes quasi-simultanées avaient touché les côtes pacifique et atlantique du Mexique, entraînant la mort de 157 personnes.

>> À voir aussi sur France 24 : "Des villages mexicains presque rayés de la carte après les ouragans"

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.