Accéder au contenu principal

Crash dans le Sinaï : la Russie dépêche 44 avions en Égypte pour récupérer les touristes russes

Environ 78 000 touristes russes se trouvaient encore au bord de la mer Rouge, en Égypte, samedi 7 novembre 2015.
Environ 78 000 touristes russes se trouvaient encore au bord de la mer Rouge, en Égypte, samedi 7 novembre 2015. Mohamed el-Shahed, AFP

La Russie a annoncé samedi l'envoi immédiat de 44 avions vides pour récupérer ses touristes, coincés en Égypte depuis l'arrêt des vols réguliers entre les deux pays en raison du crash, samedi 31 octobre, d'un vol Metrojet dans le Sinaï.

Publicité

Moscou a décidé d'envoyer, samedi 7 novembre, 44 avions vides en Égypte pour récupérer les touristes russes, après le crash d'un vol de la compagnie Metrojet dans le Sinaï, a annoncé l'Agence fédérale chargée du transport aérien (Rosaviatsia).

Au total, "30 avions des compagnies aériennes russes, sans passagers", seront envoyés à Hurghada et "14 avions à Charm el-Cheikh", deux stations balnéaires au bord de la mer Rouge, en Égypte, où se trouvent actuellement environ 78 000 touristes russes, a indiqué l'agence fédérale dans un communiqué.

>> À lire sur France 24 : "Crash dans le Sinaï : Le Caire déplore un manque de coopération des 'pays étrangers'"

Des dates de retour au choix des touristes

Ainsi, vers 13H30 GMT, "9 avions en provenance de Hurghada sont partis vers la Russie et 4 vols ont décollé de Charm el-Cheikh", a précisé Rosaviatsia.

"Pour des raisons de sécurité, seuls les bagages à main seront admis à bord", alors que les bagages de soute seront transportés séparément, notamment à bord d'avions dépêchés par le ministère russe des Situations d'urgence, précise le communiqué.

"Deux avions Iliouchine-76 doivent décoller aujourd'hui pour l'Égypte pour transporter les bagages des touristes russes", a indiqué de son côté samedi le ministère des Situations d'urgence.

"Le retour des touristes sera effectué compte tenu de leur programme de séjour en Égypte et les dates de leurs billets d'avion" pour la Russie, a-t-il souligné dans un communiqué.

En effet, les touristes russes qui séjournent actuellement en Égypte ne seront pas obligés de quitter le pays immédiatement et pourront rentrer en Russie au moment qu'ils choisiront, a assuré à l'AFP Irina Tiourina, porte-parole de la Fédération de l'industrie touristique russe.

"Les touristes reviendront d'Égypte en Russie à leur propre rythme", avait déjà assuré vendredi un vice-Premier ministre russe Arkadi Dvorkovitch.

De son côté, le ministère russe du Travail a appelé les employeurs à ne pas sanctionner leurs salariés en vacances en Égypte qui pourraient "avoir des difficultés pour reprendre le travail à temps".

Des touristes redirigés vers la Turquie

Les Russes ayant acheté des séjours de vacances en Égypte se voient désormais proposer des destinations de remplacement, en particulier la Turquie.

Une semaine après le crash qui a coûté la vie aux 224 personnes à bord, la thèse d'une bombe ayant explosé dans l'Airbus de la compagnie russe Metrojet est désormais privilégiée.

La Russie, restée prudente face à la thèse d'un attentat, a cependant ordonné vendredi la suspension de ses vols civils vers l'Égypte.

Le rapatriement a commencé vendredi pour les quelque 20 000 Britanniques présents à Charm el-Cheikh.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.