Accéder au contenu principal

Vidéo : affaiblie, la Sierra Leone sort de l'épidémie d'Ebola

Dans un cimétière de Freetown, les victimes d'Ebola ont été enterrées à la hâte
Dans un cimétière de Freetown, les victimes d'Ebola ont été enterrées à la hâte Capture d'écran France 24

L'OMS a déclaré samedi la fin de l'épidémie d'Ebola en Sierra Leone, un des pays les plus touchés en Afrique de l'Ouest. À Freetown, de nombreux Sierra-Léonais cherchent désormais la sépulture de leurs proches, enterrés dans l'urgence.

Publicité

La Sierra Leone, qui recensait près de la moitié des cas de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, a été officiellement déclarée exempte de transmission du virus, samedi 7 novembre, par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Le pays, très affaibli, peut - enfin - célébrer la fin de l'épidémie puisque deux périodes de 21 jours - la durée maximale d'incubation du virus - se sont écoulées sans nouveau cas depuis le second test négatif sur un patient guéri.

La Sierra Leone a été critiquée pour certaines de ses mesures extrêmes en vue d'éradiquer le virus, en particulier le confinement de toute la population en septembre 2014 et en mars 2015. Une des conséquences de cette politique anti-Ebola a été l'inhumation rapide des victimes de la maladie.

Aujourd'hui, à Freetown, de nombreux Sierra-Léonais peinent à retrouver la sépulture de leurs proches dans le plus grand cimetière de la ville…  Un reportage de Katerina Vittozzi et Arnaud Froger.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.