Accéder au contenu principal

VatiLeaks : Le pape François promet de poursuivre ses réformes malgré les fuites

Le pape François s'est exprimé pour la première fois, dimanche 8 novembre 2015, sur les nouvelles fuites qui ont secoué le Vatican.
Le pape François s'est exprimé pour la première fois, dimanche 8 novembre 2015, sur les nouvelles fuites qui ont secoué le Vatican. Vincenzo Pinto, AFP

Au terme d'une semaine agitée au Vatican, le pape François a tenu à réaffirmer sa volonté de réformer le Saint-Siège et a qualifié d'"acte déplorable" la transmission de documents confidentiels à des journalistes.

PUBLICITÉ

Le pape François a déploré, dimanche 8 novembre, la fuite de documents confidentiels du Vatican tout en assurant que cela ne le dissuaderait pas de poursuivre sa réforme du Saint-Siège.

"Je veux vous assurer que ce triste fait ne me détourne absolument pas du travail de réforme qui va de l'avant avec l'aide de mes collaborateurs et le soutien de vous tous", a-t-il dit à des dizaines de milliers de fidèles réunis place Saint-Pierre de Rome.

>> À voir sur France 24 : "Les pratiques financières douteuses du Vatican"

C'est la première fois que le souverain pontife s'exprimait publiquement sur les nouvelles fuites qui ont secoué cette semaine le Vatican. Mauvaise gestion, cupidité, favoritisme et corruption : deux ouvrages écrits par des journalistes italiens et parus le 4 novembre en Italie décrivent un Vatican où la volonté réformatrice du pape François se heurte à une vive résistance.

Deux membres d'une commission mise en place par le pape François pour étudier les réformes à apporter aux structures économiques et administratives de l'Église ont été arrêtés le week-end dernier, soupçonnés d'avoir transmis des documents confidentiels aux journalistes.

"Voler ces documents est un crime, c'est un acte déplorable", a déclaré le pape François, tout en estimant que certaines réformes défendues par la commission commençaient à porter leurs fruits.

Avec Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.