Accéder au contenu principal
Journal de l'Afrique

L'ONU s'inquiète pour le Burundi, où le fils du principal défenseur des droits de l'homme a été enterré

Au Burundi, l'enterrement du fils du principal défenseur des droits de l'homme, assassiné vendredi dernier, témoigne de la nature des violences qui continuent à ravager le pays. Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, se dit "très préoccupé" devant la situation au Burundi et salue la nomination d'un conseiller spécial de l'ONU, afin de tenter "d'apaiser les passions".

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.