Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Bons baisers de Russie"

France 24

Au menu de cette revue de presse française, mardi 10 novembre, un nouveau scandale pour le sport mondial de haut niveau. La Russie est accusée d’avoir mis en place un système de dopage d’Etat. Un ultimatum signé David Cameron. Et une bonne raison de sourire.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
A la Une de la presse française, ce matin, le nouveau scandale qui touche le sport mondial de haut niveau.
 
Après le cyclisme et le foot, voici le tour de l’athlétisme. Hier, l’agence mondiale antidopage a dévoilé un rapport qui accuse notamment la Russie d’avoir mis en place un système de dopage d’Etat, auquel les athlètes seraient contraints de se plier sous peine d’être exclus de l’équipe nationale d’athlétisme. Publié 5 jours après la mise en examen en France de l’ex-patron de l’athlétisme mondial, Lamine Diack et de son responsable anti-dopage, dans une affaire de corruption, ce document «ébranle le sport mondial», selon le Parisien, qui évoque «une escroquerie atteignant des proportions jamais imaginées jusqu’à présent». Le rapport de l’AMA sème le doute sur l’ensemble des performances des sportifs russes, et sur les résultats des JO de Londres de 2012 et de Sotchi en 2014. Ce qui a amené l’agence à demander à ce que les athlètes russes soient écartés des JO 2016 au Brésil.
 
La commission d'enquête de l'AMA a mené des investigations pendant six mois, avec des moyens très sophistiqués. Raconté par le site de l’Equipe, l’histoire de cette enquête confine au roman d'espionnage. Cryptage, protection des témoins, attaques informatiques... Cette commission indépendante, mise en place après les révélations de la chaîné de télé allemande ARD, et composée d’experts originaires de 7 pays, dont la Russie, a travaillé dans le secret absolu, stockant notamment ses informations sur des disques durs cryptés, réunis dans une pièce sécurisée. Certains témoignages sont explosifs, comme celui de ce contrôleur chargé des contrôles antidopage en Russie, qui raconte la surveillance soutenue dont il a été l’objet de la part des autorités russes. L’AMA accuse les services secrets russes, le FSB, d’avoir «imposé une atmosphère d’intimidation» autour des contrôles antidopage, d’après le Figaro, qui rapporte que le ministre des Sports russes, Vitali Moutko, membre du comité exécutif de la FIFA et président du comité d’organisation de la coupe du monde 2018 en Russie, a dénoncé un «complot» destiné à «saper le sport russe».
 
A la Une également, la décision de David Cameron d’envoyer aujourd’hui une lettre au président du Conseil européen pour préciser les réformes qu’il souhaite voir mises en œuvre. Faute de voir ces réformes appliquées, le Premier ministre britannique menace l’UE d’un « Brexit », d’une sortie de la Grande-Bretagne de l’UE - un «chantage», juge Libération. L’UE qui s’apprête à discuter à partir de demain avec des chefs d’Etat africains, pour tenter de limiter et de canaliser le flux des migrants, d’après l’Humanité. Parmi les pays concernés, l’Erythrée, le Soudan et le Cameroun - des «dictatures» auxquelles «l’Europe-forteresse» aurait l’intention de «sous-traiter» la question migratoire, selon l’Huma.
 
Une bonne nouvelle, tout de même, pour terminer, à la Une de la Croix, qui publie les résultats du premier baromètre «Jeunesse et confiance». Une enquête qui dresse l’image d’une jeunesse finalement pas si pessimiste, puisque 69 % des 18/25 ans se disent plutôt confiants pour leur avenir.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.