Accéder au contenu principal
Vous êtes ici

Orléans, des vins aigres aux vinaigreries

Capture France 24

Le secret de fabrication du célèbre vinaigre d’Orléans est lié à l’histoire de la navigation sur la Loire. "Vous êtes ici" vous y emmène.

PUBLICITÉ

À l’époque de la marine à voile, le tracé de la Seine ne permettait pas de relier Paris aux vents portants. C’est donc sur les quais d’Orléans, ville fluviale et portuaire, que s’entassaient, pour alimenter la capitale, denrées et marchandises, et notamment des barriques de vin. Mais le vin qui restait un peu trop longtemps à quai se transformait en vin aigre.

De ce processus naturel redouté de tous les vignerons, les Orléanais vont faire un trésor. La fermentation acétique maîtrisée, la ville devient la capitale française du vinaigre. À son apogée, elle voit s’installer jusqu’à 300 vinaigriers.

Pour nous raconter l’histoire du vinaigre et de la navigation sur la Loire, nous sommes allées à la rencontre de Bertrand Deshayes, marinier de Loire et descendant de vinaigriers orléanais et Jean-François Martin, l’un des derniers artisans vinaigriers de la ville d’Orléans.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.