Accéder au contenu principal

L'EI revendique les attentats en représailles aux actions militaires de la France

Kenzo Tribouillard, AFP

L'organisation État islamique a revendiqué samedi les attentats qui ont fait au moins 128 morts à Paris. Les jihadistes évoquent les actions militaires de la France en Syrie.

Publicité

Le groupe État islamique (EI) a revendiqué, samedi 14 novembre, les attentats ayant fait au moins 128 morts à Paris, dans un communiqué publié sur internet.

"Huit frères portant des ceintures explosives et armés de fusils d'assaut ont visé des sites choisis soigneusement au cœur de Paris", indique le communiqué.

"La France et ceux qui suivent sa voie doivent savoir qu'ils restent les principales cibles de l'État islamique et qu'ils continueront à sentir l'odeur de la mort pour avoir (...) insulté notre prophète (...) et frappé les musulmans en terre du califat avec leurs avions (...)", poursuit le texte.

L'EI ajoute que ces attaques visaient à démontrer que la France demeurera une cible privilégiée tant qu'elle poursuivra la même politique au Moyen-Orient.

L'organisation jihadiste explique que ces activistes portaient des gilets d'explosifs et des armes automatiques pour mener les attaques commises dans plusieurs endroits de la capitale française et précise que l'opération avait été soigneusement préparée.

Paris avait déjà accusé "une armée terroriste"

Un peu plus tôt, le président Hollande avait accusé depuis l'Élysée "une armée terroriste, Daech, une armée jihadiste", évoquant un "acte de guerre".

Avec AFP et Reuters

La préfecture de Paris a mis en place un numéro d'urgence : 0800 40 60 05

Pour suivre notre liveblog depuis votre smartphone ou tablette, rendez-vous sur notre site mobile.

 

 

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.