Accéder au contenu principal

Des Syriens de Douma affichent leur soutien à Paris

Des Syriens de Douma expriment leur soutien aux victimes des attentats de Paris, samedi 14 novembre 2015.
Des Syriens de Douma expriment leur soutien aux victimes des attentats de Paris, samedi 14 novembre 2015. Sameer al-Doumy, AFP

En Syrie, de nombreuses personnes ont manifesté leur soutien aux victimes des attaques terroristes de Paris, notamment à Douma, l'un des fiefs de la rébellion, en diffusant des photos sur les réseaux sociaux.

PUBLICITÉ

Des images de solidarité ont été vues partout à travers le monde, mais s’il y a bien un endroit où personne ne s’attendait à voir la Tour Eiffel dans le symbole "Peace and Love", c’est en Syrie. Et pourtant, des habitants de la ville de Douma, bastion de la rébellion à Bachar al-Assad dans la banlieue est de Damas, ont posté, samedi 14 novembre, des photos de soutien aux victimes des attentats de Paris.

Douma, c’est une de ces nombreuses villes syriennes minées par la guerre depuis plus de quatre ans, une des villes gazées par le régime syrien en août 2013, une ville régulièrement bombardée par l’armée de Bachar al-Assad et victime, notamment, du largage de bidons d’explosifs par des hélicoptères. Plus que quiconque, les 100 000 habitants de Douma connaissent les horreurs et les souffrances de la guerre.

>> À lire sur France 24 : "Attaques à Paris : retour sur un raid de sept heures à Saint-Denis"

Malgré leur quotidien, quelques jeunes activistes et photographes de Douma se sont rassemblés, bougies à la main, au lendemain des attaques terroristes de Paris. Sur leurs photos mises en ligne sur les réseaux sociaux, on y retrouve donc le fameux symbole "Peace and Love" dans lequel figure la Tour Eiffel, mais aussi un message, en français dans le texte, affirmant : "Douma est en deuil".

"Ce terrorisme ne diffère pas du terrorisme dont souffre chaque jour le peuple syrien"

Par ailleurs, dans un communiqué conjoint, 99 factions armées en Syrie, dont le puissant Jaysh al-Islam (l'Armée de l'islam), ont condamné "dans les termes les plus forts" les attaques de Paris qui ont tué au moins 129 personnes.

Le communiqué a qualifié l'opération coordonnée menée par l'EI d'"attaque criminelle contre les lois [islamiques] et les valeurs de l'humanité". "Ce terrorisme ne diffère pas du terrorisme dont souffre chaque jour le peuple syrien depuis les cinq dernières années", ont ajouté les groupes rebelles.

Des militants d'Idlib, dans le nord, et de la ville de Raqqa, contrôlée par l'EI, ont aussi affiché leur soutien en mettant le drapeau français comme profil sur leur compte Facebook.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.