Accéder au contenu principal

Foot européen : le Barça spectaculaire, Leicester leader surprise

Les joueurs du FC Barcelone célèbrent leur victoire, le 21 novembre 2015.
Les joueurs du FC Barcelone célèbrent leur victoire, le 21 novembre 2015. Pierre-Philippe Marcou, AFP

Le Real Madrid est en pleine crise après sa large défaite contre le FC Barcelone, qui a pris le large en tête du championnat. En Angleterre, Leicester est désormais dans le fauteuil de leader, alors que Manchester City a été battu par Liverpool.

Publicité

Premier League : Leicester prend le pouvoir, Arsenal cale

Grâce à sa victoire (3-0) à Newcastle et à la défaite à domicile de Manchester City contre Liverpool (1-4), l’équipe de Leicester est désormais en tête de la Premier League. Les Foxes ont enchaîné une quatrième victoire d’affilée et compte désormais un point d’avance sur Manchester United. De son côté, Arsenal, malgré l’ouverture du score par Olivier Giroud, a manqué l’occasion de rester en haut du classement en s’inclinant à West Bromwich (1-2). Chelsea a, en revanche, retrouvé un peu le sourire après trois revers de suite en signant une victoire importante (1-0) face à Norwich.

Liga : Barcelone en mode patron, l’Atletico en embuscade

En s’imposant 0-4 sur la pelouse du Real Madrid, le FC Barcelone a donné une véritable leçon de football. Les Catalans ont humilié leurs grand rivaux grâce à un festival de buts de Luis Suarez (11e, 74e), Neymar (39e) et Andres Iniesta (54e). Ce succès permet au Barça d’avoir une avance de six points sur les Madrilènes en tête du championnat. Les Merengue n’occupent d’ailleurs que la troisième position du classement. Ils ont été dépassés par l’Atletico Madrid, qui a battu le Betis Séville (1-0) pour prendre la place de dauphin. Les Colchoneros comptent 26 points, soit quatre de moins que le leader barcelonais (30 points) et deux de plus que le Real (24 points).

Serie A : L’Inter reprend la tête, Naples continue sa remontée

La Fiorentina n’a pas réussi à conforter sa place de leader. Les Toscans ont dû se contenter d’un match nul (2-2) face à Empoli et pointent désormais à la troisième place du championnat. L’Inter Milan profite de cette situation en se hissant en tête après son succès très facile contre Frosinone (4-0). Naples a également réussi la bonne opération du week-end en dépassant la Fiorentina et l’AS Rome au classement. Les Napolitains sont désormais au deuxième rang grâce à leur victoire 2-0 sur le terrain du Chievo Vérone.

Ligue 1 : Marseille retrouve le goût de la victoire, le PSG continue de dérouler

L’Olympique de Marseille, en difficulté depuis le début de la saison, s’est donné un petit peu d’air en allant gagner (0-2) à Saint-Étienne. Après un hommage vibrant aux victimes des attentats de Paris, les Marseillais, dont deux joueurs, Lassana Diarra et Georges-Kevin Nkoudou ont été personnellement touchés par les attaques, ont largement dominé les Verts. Grâce à ce succès, l’OM remonte à la 12e place et se met à quatre points de la zone de relégation. De son côté, le Paris Saint-Germain fait toujours seul la course en tête du championnat. Après une victoire (1-2) à Lorient, les Parisiens ont désormais 38 points, soit 13 de plus que leur dauphin Lyonnais, corrigé à Nice vendredi soir (3-0). Les Caennais sont troisième après un nul concédé contre Angers (0-0).

Bundesliga : Le Bayern seul au monde

Le Bayern Munich a une nouvelle fois été implacable. Les Bavarois se sont imposés (3-1) contre Schalke 04 et comptent désormais 8 points d'avance sur le Borussia Dortmund, qui a été battu par Hambourg (1-3). La rencontre a toutefois été marquée par des incidents. Près de 200 supporteurs ont été arrêtés et gardés à vue après la destruction d'un guichet de vente de billets du stade de Schalke par des fans du Bayern en collaboration avec ceux du VfL Bochum. À la troisième place, Wolfsburg, qui a surclassé le Werder Brême (6-0), a un tout petit point d’avance sur le Hertha Berlin, vainqueur de Hoffenheim (1-0).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.