Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Le salafisme, antichambre du djihadisme ?"

France 24

Au menu de cette revue de presse française, mardi 24 novembre, les inquiétudes face à l’influence grandissante de la mouvance salafiste en France, les efforts de la France pour parvenir à former une coalition internationale contre Daech, et les premières obsèques des victimes des attentats de Paris.

PUBLICITÉ

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse française avec la perquisition, cette nuit, de deux mosquées, à Sartrouville et aux Mureaux, en banlieue parisienne, deux lieux de culte que les autorités considèrent comme des foyers salafistes, cette mouvance fondamentaliste de l’islam.
 
D’après le site du Parisien, il s’agit d’une perquisition administrative, c’est-à-dire effectuée sans l’aval d’un juge, comme le permet le cadre de l’état d’urgence. Une perquisition dont aucun bilan n’a été présenté pour le moment, mais que l’un des responsables de cette mosquée présente comme «du travail pour rien», expliquant que « es policiers feraient mieux d’enquêter sur internet», et qualifiant de «fantasme» la réputation d’obédience salafiste de sa mosquée. Une perception que ne partage pas le spécialiste des mouvements islamistes et djihadistes Romain Caillet, qui présente ce matin sur Twitter la mosquée Tariq Ibn Zyad des Mureaux comme étant un lieu de culte salafiste, où auraient été reçus, notamment, des «cheiks», des responsables religieux saoudiens, tels que le cheikh Shatri. D’après Libération, le salafisme est cette mouvance dont se «réclament» les auteurs des attentats de Paris. Le journal propose une «plongée» au sein de ce mouvement qu’il présente comme une branche «radicale» de la communauté musulmane, un mouvement en plein essor depuis 15 ans, et à propos duquel Libé se demande s’il est  «l’antichambre du djihadisme». Libé précise que «tous les salafistes ne sont pas – loin de là – des terroristes», que le salafisme djihadiste «ne concerne qu’une extrême minorité», mais rappelle aussi, que «la plupart des terroristes identifiés à ce jour sont passés par le salafisme». Une mouvance qui tendrait à créer «au sein de la société française des enclaves étrangères sinon hostiles à la culture républicaine». «Une fois cette version littérale du Coran répandue, le passage à l’activisme et à la violence s’en trouve forcément facilité», écrit Libé, qui explique que «dogmatisme et violence ne sont pas synonymes», mais que «le premier favorise la seconde». Libération revient notamment sur le succès d’un prédicateur salafiste de Brest dont les vidéos font un tabac. Sur l’une d’entre elles, on le voit expliquer à des enfants «qu’Allah transforme soit en porc soit en singe» ceux qui écoutent de la musique.
 
La France s’est engagée à combattre le groupe EI sur tous les terrains, se voulant  «à la pointe du combat» contre l’organisation, rappelle le Figaro, qui revient sur le marathon diplomatique de Hollande. L’axe Paris/Moscou/Washington que le président cherche à créer semble «bancal», aux yeux de Libération, qui estime que la coalition «restera fragile» «tant que les trois puissances ne parviendront pas à s’entendre sur la finalité de leur intervention». D’après l’Obs, un responsable français aurait expliqué qu’il valait mieux parler de «coordination», plutôt que de «coalition».
 
La France a-t-elle les moyens de poursuivre simultanément ces efforts sécuritaires, militaires et diplomatiques, s’interroge la Croix, qui rappelle que la France maintient, également, sa présence dans le Sahel. Les Français, eux, sont encore sous le choc, alors que les premières obsèques des victimes des attentats ont eu lieu, hier, dans plusieurs villes de France. Le site du Monde leur rend hommage.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.