Accéder au contenu principal

Art contemporain : un business artificiel ?

Dans son ouvrage "L'imposture de l'art contemporain" (Ed. Eyrolles), l’artiste Aude de Kerros dénonce l'utopie financière qui entoure l'art contemporain. Elle assure que grands collectionneurs, mécènes et administrations sont complices pour fabriquer artificiellement la cote des œuvres d’art et tirer les prix vers d'hallucinants sommets.

PUBLICITÉ
Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.