Accéder au contenu principal

Une mystérieuse chambre secrète dans la tombe de Toutankhamon

La chambre funéraire du pharaon Toutankhamon, dans la  Vallée des Rois, à Louxor.
La chambre funéraire du pharaon Toutankhamon, dans la Vallée des Rois, à Louxor. Khaled Desouki, AFP

De nouvelles analyses au radar menées dans la tombe du pharaon Toutankhamon, à Louxor, confortent la thèse d'une chambre secrète où pourrait être enterrée la célèbre Néfertiti. La momie de cette reine n'a jamais été retrouvée.

Publicité

Des inspections au radar dans la chambre funéraire du pharaon Toutankhamon, dans la Vallée des Rois, à Louxor, dans le sud de l’Égypte, semblent confirmer la présence d'un passage menant vers une cavité. Cette découverte a aussitôt relancé les spéculations sur la présence dans cette chambre secrète de la momie de la célèbre reine Néfertiti.

"Il y a 90 % de chances" qu'il y ait "une autre chambre, une autre tombe derrière la chambre funéraire de Toutankhamon", a affirmé samedi 28 novembre le ministre égyptien des Antiquités Mamdouh al-Damati lors d'une conférence de presse à Louxor.

Le ministre, qui s'exprimait à l'issue de deux jours d'analyses, a cependant souligné qu'il s'agissait de résultats "préliminaires", ajoutant que l'expert japonais Hirokatsu Watanabe, avec lequel les examens ont été menés, avait besoin d'un mois pour les confirmer.

La plus grande découverte du siècle ?

Les tests effectués sur le mur nord de la chambre funéraire de Toutankhamon "semblent indiquer qu'il y a une distinction claire entre de la roche dure et quelque chose d'autre, qui devrait être un espace vide", a précisé de son côté l'égyptologue britannique Nicholas Reeves, qui dirige ces investigations.

"La conclusion, c'est (...) qu'il y a une extension à la tombe de Toutankhamon, au delà du mur nord", s'est réjoui l'archéologue selon lequel c'est l'hypogée (tombe souterraine en archéologie) de Néfertiti qui se trouve derrière le mur.

Jusqu’à aujourd’hui, les égyptologues n'ont jamais découvert la momie de cette reine à la beauté légendaire, qui exerça un rôle politique et religieux fondamental au XIVe siècle avant Jésus-Christ. D’après Nicholas Reeves, le fait que la tombe du jeune Toutankhamon, mort à l'âge de 18 ans, soit de dimension plus réduite que celles des autres rois, laisse penser que faute de tombeau disponible pour accueillir sa dépouille, les prêtres auraient ainsi décidé de rouvrir la tombe de Néfertiti, dix ans après sa mort, pour y inhumer le pharaon.

Le ministre égyptien des Antiquités pense pour sa part que la chambre secrète renferme plutôt la sépulture de Kiya, une autre épouse d'Akhenaton, la fille du pharaon ou encore un membre de la famille royale.

Si les espoirs concernant la tombe de Néfertiti, dont la beauté a été immortalisée sur un buste aujourd’hui conservé au Neues Museum de Berlin, se confirment, il pourrait s'agir de la plus importante découverte de ce siècle en matière d'antiquités égyptiennes. 

Avec AFP et Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.