Accéder au contenu principal

Le président mauritanien a-t-il interrompu la finale de la Supercoupe ?

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz.
Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz. Seyllou, AFP

Scène surréaliste à Nouadhibou, en Mauritanie, le 28 novembre dernier. Le président Mohamed Ould Abdel Aziz aurait décidé d’interrompre la finale de la Supercoupe peu après l’heure de jeu. La Fédération, elle, dément.

Publicité

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a-t-il décidé subitement de mettre un terme à la finale de la Supercoupe entre le FC Tevragh Zeina et l’ASC du Ksar ? C’est en substance la version défendue ces dernières heures par plusieurs médias spécialisés, qui affirment que le chef de l’État, visiblement lassé et pressé, a ordonné la fin de la rencontre à la 63e minute de jeu.

Les deux équipes, qui n’avaient jusqu’alors pas réussi à se départager (1-1), ont donc été contraintes de se disputer le trophée aux tirs aux buts. Un petit jeu duquel est sorti vainqueur le FC Tevragh Zeina (5-4).

Plus de 48 heures après le coup de sifflet final, la Fédération de football de Mauritanie est finalement revenue sur cette décision afin d’infirmer la version des médias. Voici l’intégralité de son communiqué, dans lequel elle prend l’entière responsabilité de la décision et affirme que la présidence n’était même pas au courant de cette interruption anticipée.

Éclaircissements au sujet de la finale de Supercoupe Suite à la décision prise, ce samedi 28 Novembre 2015, d’arrêter...

Posté par FFRIM - Fédération de Football de la Mauritanie sur lundi 30 novembre 2015

Revivez en images, la finale de la Supercoupe de Mauritanie 2015, remportée par le FC Tevragh-Zeïna au détriment de l'ACS Ksar, à l'issue de la séance des tirs au but (5-4).

Posté par FFRIM - Fédération de Football de la Mauritanie sur lundi 30 novembre 2015

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.