Accéder au contenu principal

Vidéo : pour Laurent Fabius, président de la COP21, les négociations ne vont pas assez vite

Laurent Fabius a mis la pression sur les négociateurs pour qu'ils accélèrent la cadence.
Laurent Fabius a mis la pression sur les négociateurs pour qu'ils accélèrent la cadence. Miguel Medina, AFP

Les négociateurs ont été vivement priés par le président de la COP21, Laurent Fabius, d’accélérer la cadence. En cause : un premier projet d'accord encore "illisible". Explications.

PUBLICITÉ

Il y a plus de 1 000 termes entre crochets dans la première version du projet d'accord soumis, jeudi 3 décembre, par les négociateurs de la COP21. Ces expressions sont celles sur lesquelles les négociateurs n'arrivent pas à s'entendre, au grand dam de Laurent Fabius, président de la COP21, qui leur a demandé d'accélérer la cadence.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.