Accéder au contenu principal
L'Entretien

"Les barrages au Brésil vont émettre un gaz encore plus dangereux que le carbone"

Capture d'écran France 24

Dans un entretien accordé à France 24, Raoni Metuktire, le chef traditionnel des Kayapos d’Amazonie, annonce le lancement d’une alliance des peuples indigènes du monde entier pour défendre leur mode de vie.

Publicité

Alors que se tient la COP21 à Paris, Raoni Metuktire, le chef traditionnel des Kayapos d’Amazonie, fustige les énergies prétendues vertes, comme les barrages ou les agrocarburants qui dévastent les forêts. Et de rappeler, sur le plateau de France 24, que l’Amazonie est toujours menacée de disparition. 

La figure emblématique du combat des Indiens d'Amazonie pour la préservation de leur forêt dénonce les mensonges de Lula et de Dilma Rousseff qui prétendent défendre les opprimés mais servent les puissants. Raoni Metuktire lance aussi un appel en faveur de la création du crime d’"écocide", qui ferait porter une responsabilité pénale à ceux qui détruisent la nature et qui sont pour le moment seulement passibles de sanctions financières.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.