Accéder au contenu principal

Afghanistan : violente offensive des Taliban contre l’aéroport de Kandahar

Des forces de sécurité afghanes tiennent la garde près de l'aéroport de Kandahar, le 9 décembre 2015.
Des forces de sécurité afghanes tiennent la garde près de l'aéroport de Kandahar, le 9 décembre 2015. Jawed Tanveer, AFP

De longs combats ont opposé Taliban afghans et forces gouvernementales mercredi à Kandahar, en Afghanistan, sur l’aéroport de la ville ciblé la veille par un assaut du groupe islamiste. Au moins 37 personnes sont mortes.

Publicité

Les combats entre forces gouvernementales et Taliban ont été longs et violents mercredi 9 décembre à Kandahar, grande ville du sud de l'Afghanistan, où la milice islamiste s'est attaquée la veille à l'aéroport. Au moins 37 personnes ont été tuées et 35 autres blessées, a indiqué le ministère afghan de la Défense.

Sur les 11 assaillants, un seul continue de tenir tête aux forces afghanes, selon le ministère. "Neuf insurgés ont été tués, un autre est blessé, et un dernier continue de se battre contre nos forces," a affirmé le ministère dans un communiqué.

"Malheureusement, durant les combats, 37 Afghans innocents ont été tués et 35 autres blessés", a-t-il ajouté, sans préciser combien d'entre eux étaient des civils. Des habitants ont dit avoir entendu des soldats implorant les insurgés de laisser partir femmes et enfants pendant ces combats féroces.

"Boucliers humains"

Un responsable de la sécurité a indiqué à l'AFP que les assaillants avaient utilisé des civils comme "boucliers humains", ce qui avait compliqué la contre-attaque.

Les Taliban ont revendiqué cette offensive audacieuse lancée mardi soir contre le grand complexe aéroportuaire, qui abrite, outre une zone résidentielle civile, une base conjointe de l'Otan et des troupes afghanes. Dans un communiqué, ils ont évoqué 150 morts dans les rangs de l'armée, ajoutant que la base militaire de l'aéroport avait été attaquée par des kamikazes équipés d'armes lourdes.

"Plusieurs candidats au martyre équipés d'armes légères et lourdes sont entrés dans l'aéroport de Kandahar et ils ont attaqué les forces de l'envahisseur", ont indiqué les Taliban dans leur revendication rendue publique mercredi matin.

>> À lire sur France 24 : Le mollah Mansour, chef des Taliban afghans, est-il en vie ?

Cette violente attaque intervient à la veille de la visite du président Ashraf Ghani au Pakistan à l'occasion d'une conférence régionale, une visite qui laissait espérer des avancées vers une reprise du processus de paix afghan.

La milice fondamentaliste est en proie aux dissensions depuis l'annonce en juillet de la mort du mollah Omar, son "guide suprême", survenue deux ans plus tôt. Le mollah Akhtar Mansour, son successeur, est contesté par une partie du mouvement, ce qui ne l'empêche pas de rester menaçant.

Avec AFP et Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.