Accéder au contenu principal
CRISE MIGRATOIRE

Canada : arrivée du premier avion de réfugiés syriens

Le premier vol affrété par les autorités canadiennes pour l’acheminement de réfugiés s'est posé dans la nuit de jeudi à vendredi à Toronto.
Le premier vol affrété par les autorités canadiennes pour l’acheminement de réfugiés s'est posé dans la nuit de jeudi à vendredi à Toronto. @TorontoPearson, Twitter
3 mn

Le Canada est devenu, vendredi, le premier pays d’Amérique du Nord à accueillir des réfugiés syriens, avec l’arrivée de 163 demandeurs d’asile en provenance de Beyrouth. Quelque 10 000 Syriens sont attendus dans le pays d’ici fin décembre.

Publicité

Un premier groupe de 163 réfugiés syriens a été accueilli par le Premier ministre Justin Trudeau à l'aéroport de Toronto, au Canada, dans la nuit de jeudi 10 à vendredi 11 décembre. Après des mois de promesses et des semaines de préparatifs, il s’agit du premier vol affrété par les autorités canadiennes pour l’acheminement de réfugiés.

"On se souviendra tous de ce jour", a déclaré Justin Trudeau avant de saluer les familles, souvent des mères avec leurs enfants. "C'est une formidable soirée, où nous montrons non seulement à de nouveaux Canadiens de quoi leur pays est capable, mais au monde entier que nous pouvons ouvrir nos cœurs et accueillir des gens qui fuient des situations extraordinairement difficiles", a déclaré le nouveau chef du gouvernement.

>> À lire sur France 24 : "Justin Trudeau, Premier ministre dans les pas de son père"

L'avion, utilisé habituellement pour le transport de troupes militaires, s'est posé à l'aéroport de Toronto jeudi vers 23h30 heure locale (vendredi 04h30 GMT) en provenance de Beyrouth après une escale technique en Allemagne. Un autre appareil doit arriver samedi à Montréal.

Dix mille Syriens au Canada d’ici fin décembre

Sous la houlette du nouveau gouvernement libéral de Justin Trudeau, le Canada est ainsi le premier pays d'Amérique du Nord à ouvrir ses frontières aux réfugiés syriens.

Des responsables canadiens ont des entretiens avec environ 800 réfugiés par jour à Amman et à Beyrouth pour déterminer l'attribution de visas, a indiqué le ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyennenté, John McCallum.

>> À lire sur France 24 : "Les Syriens ont été diabolisés par la communauté internationale"

Avant son élection à la mi-octobre, Justin Trudeau avait promis d'accueillir d'ici au 31 décembre 25 000 réfugiés syriens se trouvant en Jordanie, au Liban et en Turquie. À la suite des attentats de Paris et de Saint-Denis le 13 novembre et en raison des difficultés de la logistique à mettre en place en très peu de temps, ce sont finalement 10 000 Syriens qui trouveront asile au Canada avant fin décembre, dont environ 8 000 au titre des parrainages privés. Les 15 000 autres sont attendus en janvier et février 2016.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.