Accéder au contenu principal
ATTENTATS À PARIS

Attaques à Paris et à Saint-Denis : un suspect placé en garde à vue

Le 13 novembre, 90 personnes ont été tuées dans la salle de concert du Bataclan.
Le 13 novembre, 90 personnes ont été tuées dans la salle de concert du Bataclan. Dominique Faget, AFP
3 mn

Un homme a été placé en garde à vue en région parisienne, mardi, dans le cadre de l'enquête sur les attentats du 13 novembre à Paris et à Saint-Denis. Deux hommes déjà mis en examen, sont soupçonnés d'avoir fourni un logement à l'un des jihadistes.

Publicité

Un homme a été placé en garde à vue; mardi 15 décembre, dans le cadre de l'enquête sur les attentats perpétrés à Paris et à Saint-Denis le 13 novembre. L'homme de 29 ans a été interpellé par la police en région parisienne a annoncé une source judiciaire.

Deux hommes ont déjà été mis en examen en France. Ils sont soupçonnés d'avoir fourni un logement de repli au jihadiste Abdelhamid Abaaoud, le maître d'œuvre présumé des attentats dans la capitale parisienne et au Stade de France. Les suspects ne semblent pas mis en cause pour avoir préparé ou participé directement aux attaques revendiquées par l'organisation de l'État islamique (EI), qui ont fait 130 morts et des centaines de blessés.

>> À lire sur France 24 : "Abdelhamid Abaaoud, un terroriste trop médiatique"

L'enquête française a permis d'identifier six des neuf assaillants du Stade de France, du Bataclan et de l'équipe qui a mitraillé bars et restaurants parisiens. Il s'agit de cinq Français et d'Abdelhamid Abaaoud.

Deux des trois kamikazes du Stade de France, et un troisième homme, qui a probablement participé aux tueries avant de mourir en kamikaze, le 18 novembre à Saint-Denis, aux côtés d'Abaaoud, n'ont pas encore été indentifés. Salah Abdeslam, un Français de 26 ans, soupçonné d'avoir eu au moins un rôle-clé de logisticien et visé par un mandat d'arrêt international, est toujours en fuite.

>> À lire sur France 24 : "Un imam de Troyes a-t-il été le mentor d’un des kamikazes du Bataclan ?"

En Belgique, huit hommes ont déjà été inculpés et incarcérés. Un Belge, qui aurait pu participer aux repérages des cibles des attentats, a également été arrêté en Turquie.

Avec AFP
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.