Accéder au contenu principal
INDONESIE

Un ferry disparaît au large de l'Indonésie, une centaine de passagers portés disparus

Un bilan encore provisoire rendu public des autorités indonésiennes fait état de trois morts.
Un bilan encore provisoire rendu public des autorités indonésiennes fait état de trois morts. Irwan Kahir, AFP
3 mn

Vingt-quatre heures après la disparition d'un ferry dans le centre de l'Indonésie, les recherches se poursuivent pour retrouver 76 passagers portés disparus. Cent dix-huit personnes se trouvaient à bord. Le premier bilan fait état de trois morts.

Publicité

Au moins trois personnes, dont deux enfants, sont mortes dans le naufrage d'un ferry transportant 118 personnes dans le centre de l'Indonésie. Dimanche, 24 heures arès le drame, 76 passagers étaient toujours portés disparus, selon les autorités.

Le ministère indonésien des Transports a confirmé la mort de trois personnes et le sauvetage de 39 passagers repêchés dans les eaux du détroit de Boni séparant la partie est et ouest de l'île de Sulawesi. Certains s'étaient accrochés pendant des heures à des bouées de pêcheurs jusqu'à l'arrivée des secours retardée par une mauvaise météo.

Le sort des 76 autres personnes restait inconnu dimanche peu avant la tombée de la nuit. Le bateau avait disparu samedi en traversant le détroit de Boni avec des vagues allant jusqu'à cinq mètres de haut.

De mauvaises conditions météorologiques

Interrogé par l'AFP lui demandant si le bateau avait coulé, un porte-parole de la police de Sulawesi du Sud a répondu "peut-être oui, peut-être non", ajoutant que le ferry n'avait pas encore été retrouvé en raison des mauvaises conditions météorologiques.

Celles-ci ont freiné les efforts des équipes de secours pour localiser le bateau parti samedi matin de Kolaka, dans le sud-est de l'île de Sulawesi. Il a envoyé un signal de détresse samedi après-midi alors qu'il approchait de Siwa, sa destination dans l'ouest de la province. Les autorités ont perdu le contact avec le ferry peu après.

Des responsables avaient démenti des informations préliminaires indiquant que le bateau avait coulé, affirmant qu'il dérivait après que ses moteurs ont perdu de la puissance.

Des équipes de secours ont été rapidement dépêchées sur les lieux de l'incident mais ont été freinées par des "vagues jusqu'à cinq mètres de haut", a déclaré Roki Asikin, chef des opérations de recherche et de secours.

Des avertissements météorologiques faisant état de conditions extrêmement difficiles dans la région avaient été lancés dans les jours qui ont précédé l'accident, avec des vents violents et une mer très agitée.

Les liaisons en bateau sont essentielles pour relier les 17 000 îles et îlots de l'Indonésie, où les accidents de bateau mortels sont fréquents en raison de piètres mesures de sécurité et d'embarcations souvent surchargées.

Avec AFP

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.