Accéder au contenu principal

Référendum : les Slovènes rejettent la loi autorisant le mariage homosexuel

Un bulletin placé dans une urne, lors du référendum sur le mariage homosexuel, dimanche 20 décembre.
Un bulletin placé dans une urne, lors du référendum sur le mariage homosexuel, dimanche 20 décembre. Jure Makovic, AFP

Les Slovènes, invités dimanche à se prononcer par référendum sur la loi autorisant le mariage homosexuel, ont rejeté à plus de 60 % l'union de même sexe, adoptée il y a dix mois par leurs députés.

Publicité

Les Slovènes ont majoritairement dit non au mariage homosexuel. Lors d'un référendum qui a faiblement mobilisé les électeurs, dimanche 20 décembre, plus de 60 % des électeurs ont rejeté la loi autorisant le mariage gay adoptée par leurs députés en mars, selon les résultats quasi définitifs de la commission électorale.

Les opposants au mariage homosexuel, à l'initiative du scrutin, obtiennent 63,42 % des voix sur 99,46 % des bulletins dépouillés, contre 36,58% pour les partisans de la loi, selon ces résultats. Seuls 35,65 % des électeurs ont pris part au référendum, n'empêchant toutefois le quorum de votants d'être atteint par les vainqueurs.

Le gouvernement soutenait la loi

La consultation du référendum a été obtenue par une organisation de la société civile, "Pour les enfants", qui a réuni suffisamment de signatures pour sa tenue. Elle avait dit espérer que la loi légalisant le mariage homosexuel soit ainsi invalidée.

Le gouvernement soutenait la loi, tandis que le principal parti d'opposition, le SDS (Parti démocratique slovène, conservateur) y était opposé.

Lors d'un référendum analogue organisé en 2012 dans ce pays de deux millions d'habitants, près de 55 % des votants s'étaient opposés à l'octroi de nouveaux droits aux couples homosexuels.

La Slovénie autorise depuis 2006 une union civile pour les couples homosexuels, sans pour autant qu'il s'agisse d'un "mariage".

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.