Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Le rêve évanoui d'une Europe sans frontières"

France 24

Au menu de cette revue de presse française, mercredi décembre, l’offensive de l’armée irakienne sur Ramadi, les enfants empêchés d’aller à l’école par Boko Haram, l’interdiction faite aux musulmans de Brunei de fêter Noël. Un million de réfugiés en Europe. Et Sepp Blatter.

PUBLICITÉ

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale en Irak, où les forces gouvernementales sont entrées hier dans le centre de Ramadi, tenue depuis le mois de mai par l’organisation État islamique.

La «poussée» de l’armée irakienne pour reprendre la ville fait la Une du Wall Street Journal, qui explique que le groupe djihadiste a subi une série de défaites ces dernières semaines et que le gouvernement veut profiter de cette «lancée» pour poursuivre son offensive. La reconquête de Ramadi était une priorité pour Bagdad, rappelle La Croix, qui a demandé à Anne Giudicelli si l’organisation Etat islamique est en train de céder du terrain. Selon elle, les djihadistes continuent de garder la main d’un point de vue stratégique, en raison de leur «double stratégie opérationnelle», qui est à la fois celle d’une armée conventionnelle, du fait de ses origine baassistes, et d’une armée non conventionnelle, qui «use des modes opératoires propres aux groupes djihadistes», notamment les attentats. Il y a aussi, rappelle-t-elle, la possibilité pour l’organisation d’activer des cellules dormantes en Europe, qui peut être une autre façon de contrer les actions menées contre elles sur son territoire.

L’organisation de l’Etat islamique à laquelle une multitude de groupes djihadistes ont fait allégeance, dont Boko Haram au Nigéria. La Croix, toujours, rapporte qu’un million d’enfants de la région du lac Tchad sont empêchés de suivre une scolarité normale du fait de sa présence. Un chiffre de l’Unicef, qui précise que plus de 2000 écoles ont été fermées non seulement au Nigéria, mais aussi au Cameroun, au Tchad et au Niger. Or «plus longtemps les enfants ne vont pas à l’école, plus ils risquent d’être maltraités, enlevés et recrutés par des groupes armés», relève un responsable de l’Unicef. 

À des milliers de kilomètres de là, à Brunei, sur l’île de Bornéo en Indonésie, ce sont les célébrations de Noël qui viennent d’être décrétées «haram», illicite au regard de l’islam. D’après Atlantico, le sultan de Brunei a décidé d’interdire aux musulmans de son pays, environ 65 % de la population, de célébrer cette fête chrétienne, sous peine de 5 ans de prison et 20 000 dollars d’amende. Une décision encouragée par les imams de Brunei. Les bouddhistes et les chrétiens du sultanat sont autorisés à célébrer Noël, mais de façon strictement privée.

En Europe, des milliers de réfugiés continuent d’arriver chaque jour. Leur nombre a dépassé le million depuis le début de l’année - c’est le chiffre qu’ont avancé hier l'OIM et le HCR. Il fait la une du Guardian, qui rappelle qu’il s’agit là de la plus importante vague migratoire depuis la Seconde guerre mondiale. Un sur deux, 500 000 personnes, sont des Syriens, 20 % des Afghans, et 7 % des Irakiens. Un quart sont des mineurs. «L’Europe doit faire davantage pour leur venir en aide», alerte l’ONG Save The Children. «Mais l’UE a-t-elle esquissé le moindre début de réponse?», s’interroge The Independent, qui évoque «l’évaporation soudaine du rêve d’une Europe sans frontières, une Europe qui se hérisse de murs et de barbelés».

On termine avec la contre-attaque de Sepp Blatter, suspendu pour 8 ans des instances du football. A bientôt 80 ans, l’ex-patron du foot mondial fait preuve d’une combativité redoutable. A lire dans Le Monde.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.