Accéder au contenu principal
Dans la presse

"La guerre d'Erdogan contre les Kurdes"

France 24

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 24 décembre, la décision du gouvernement français d’inscrire l’extension de la déchéance de nationalité dans la Constitution, l’offensive de l’armée turque contre les Kurdes dans le sud-est du pays, les violences au Burundi. Et Noël à Calais.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec la décision du gouvernement français de maintenir, finalement, l’extension de la déchéance de nationalité.
 
«Les attaques (terroristes) provoquent un changement en France», titre The Wall Street Journal, qui explique qu’après une année marquée les attentats, le pays s’est vu obligé de «reconsidérer les principes qui soutiennent son identité nationale». Le quotidien, qui cite aussi l’instauration de l’état d’urgence et son inscription dans la Constitution, évoque des changements qui montreraient «comment l’Etat français, établi sur la devise liberté, égalité, fraternité», «s’adapte» à la menace de l’organisation Etat islamique et des autres groupes djihadistes.

Pour Arab News, l’extension de la déchéance de nationalité est le résultat des «attaques de la droite contre les idéaux français». Le site d’information saoudien s’inquiète de la façon dont elle risque d’«isoler» les musulmans de France, dans la mesure où la première «cible» de la lutte contre le terrorisme est la communauté musulmane, selon Arab News, qui prévient qu’elle risque de vivre à présent dans la «peur» de se voir retirer la nationalité française. «Ce changement constitutionnel ne fera que renforcer le statut de citoyens de seconde zone dont beaucoup de musulmans français ont souffert», juge le site. Un argument qui rejoint les mises en garde de Christiane Taubira, qui a évoqué le risque de faire émerger, par cette extension de la déchéance de nationalité, deux catégories de citoyens, et dénoncé une atteinte au droit du sol. Un rappel jugé salutaire par Le Soir, qui voit dans la Garde des Sceaux «l’indispensable épine dans le pied» de François Hollande.

A la Une également, la poursuite de l’offensive de l’armée turque contre les Kurdes dans le sud-est du pays. Cette offensive a pris une telle ampleur qu’un certain nombre de villes à majorité kurde ressemblent à des «zones de guerre», d’après The Wall Street Journal, qui montre des habitants de Cizre, dans la province de Sirnak, en train d’enterrer un de leur proche, tué par l’armée turque, hier. Ces habitants sont pris au piège, depuis le début de l’offensive lancée par l’armée turque il y a une semaine pour déloger les militants du PKK.

«Le combat contre l’organisation terroriste séparatiste se poursuivra jusqu’au bout, et sans hésitation», a martelé Erdogan, d’après Hurryiet, qui évoque un bilan de 168 morts pour ces huit derniers jours - des militants kurdes, selon l‘état-major turc. Une version que dément le HDP, qui affirme qu’au moins 24 civils ont été tués au cours des opérations.

Les civils ont aussi été ciblés par les forces loyalistes du président Nkurunziza, au Burundi, il y a dix jours. Le Monde raconte que Bujumbura reste «en proie à la peur », tandis que « e pays tout entier semble au bord d’une explosion de haine», dix jours après l’attaque de plusieurs cibles militaires dans la capitale. Les assaillants ont échoué, et dès le lendemain, des quartiers de Bujumbura ont été ratissés par les forces loyalistes. Le Monde parle de 200 à 250 victimes et s’alarme du but poursuivi par le Nkurunziza: «casser les traits d’union entre Tutsi et Hutu».

On termine cette revue de presse à Calais, en France, où des associations et des bénévoles profitent de Noël pour rapprocher les migrants et les habitants. Alors que l’attente s’éternise dans la  jungle», La Croix a choisi de raconter ce Noël «entre impuissance et espoir» pour les candidats au départ.

 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.