Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Nous avons essayé de comprendre s'il existe une identité européenne"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : un hommage national aux harkis le 25 septembre

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Quelles solutions pour la crise financière de l'UNRWA ?

En savoir plus

L’invité du jour

Mamane : "Nous les humoristes, nous sommes les médecins de la société"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Karin Kneissl : "L'UE perd son temps avec les sanctions contre la Pologne et la Hongrie"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Réforme du droit d'auteur : et maintenant ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ariane, succès européen, défi américain"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Budget 2019 : Macron veut redonner du pouvoir d'achat aux Français

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Judo, la quiète de l'or"

En savoir plus

EUROPE

En images : inondations sans précédent dans le nord de l'Angleterre

© Oli Scarff, AFP | Des secouristes longent une rue à York, ville sous les eaux, dans le nord de l'Angleterre, le 27 décembre 2015.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/12/2015

Le nord de l'Angleterre a été frappé ces derniers jours par de violentes intempéries qui ont provoqué d'impressionnantes inondations. Dans la ville touristique de York, certains quartiers sont entièrement engloutis sous les eaux.

Des pluies diluviennes ont balayé la région du nord de l’Angleterre ces derniers jours, avec des conséquences catastrophiques. D’importantes inondations ont submergé des villes et villages anglais contraignant les secours à se déplacer souvent en bateau pneumatique dans les rues.

Le Premier ministre britannique David Cameron, qui avait déjà mobilisé 500 militaires, a annoncé dimanche 27 décembre le déploiement de troupes supplémentaires pour venir en aide aux populations affectées par cette montée des eaux qui a atteint un niveau "sans précédent".

Dans les comtés du Yorkshire de l'ouest et du Lancashire, des centaines de personnes ont dû être évacuées. À York, cité touristique à la confluence des rivières Ouse et Foss, des quartiers entiers ont été touchés et près de 500 bâtiments inondés.

Selon l'agence de l'Environnement, la décrue a débuté lundi mais l'alerte reste en vigueur dans neuf secteurs et de nouvelles précipitations sont attendues ce mercredi.

L'électricité a pu être rétablie dans près 25 000 foyers, mais 1 200 en sont toujours privés à Manchester, a annoncé la compagnie Electricity North West.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 29/12/2015

  • ROYAUME-UNI

    Face aux inondations "sans précédent", l'armée déployée dans le nord de l'Angleterre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)