Accéder au contenu principal

Vidéo : face à un taux de pollution alarmant, New Delhi teste la circulation alternée

Embouteillages à New Delhi, le 15 octobre 2015.
Embouteillages à New Delhi, le 15 octobre 2015. Roberto Schmidt, AFP

La capitale la plus polluée du monde, New Delhi, expérimente depuis le 1er janvier la circulation alternée pour une durée de 15 jours. Cette mesure, qui notamment ne s'applique pas aux femmes seules, vise à améliorer la qualité de l'air. Reportage.

PUBLICITÉ

À pollution inquiétante, mesure radicale. Pour la première fois de son histoire, la capitale de l'Inde expérimente depuis vendredi 1er janvier la circulation alternée pour améliorer la qualité de l'air. Pendant quinze jours, les véhicules dotés de plaques d'immatriculation impaires rouleront les jour impairs et les autres les jours pairs.

Des centaines de policiers et volontaires sont déployés sur les grands axes de la ville pour contrôler la mise en œuvre de cette mesure inédite. Une véritable gageure dans une mégalopole déjà réputée pour contourner allègrement le code de la route.

Les restrictions courent de 8 h à 20 h, mais pas le dimanche. Cependant, elle ne concerne ni les VIP, ni les femmes seules ni les deux-roues qui contribuent pourtant beaucoup au brouillard ambiant. France 24 était sur place lors de la mise en place de cette expérimentation.
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.