Accéder au contenu principal

Dubaï : un Français condamné à perpétuité pour trafic de drogue

Un Français a été condamné à perpétuité - 25 ans dans le droit des Émirats arabes unis - pour trafic de drogue.
Un Français a été condamné à perpétuité - 25 ans dans le droit des Émirats arabes unis - pour trafic de drogue. Karim Sahib, AFP

Un ressortissant français a été reconnu coupable de trafic de drogue par un tribunal de Dubaï, qui l'a condamné à une peine de prison à perpétuité - 25 ans selon le code pénal des Émirats arabes unis. L'identité de l'homme n'a pas été divulguée.

Publicité

Un ressortissant français, identifié par ses initiales M.Y., a été condamné "à perpétuité" pour trafic de drogue par un tribunal de Dubaï. Selon le code pénal des Émirats arabes unis, cette peine équivaut à 25 ans de prison.

L’information a été révélée par le quotidien émirati The National. Sur son édition en ligne, le journal précise que l'homme, âgé de 35 ans, a été reconnu coupable d'être "en possession de 66,5 grammes de cocaïne" cachée au milieu d’autres médicaments.

L’homme a été arrêté le 18 mai après l'interpellation pour consommation de stupéfiants d'un autre Français, qui avait dénoncé à la police "avoir acheté de la drogue auprès de M. Y". Un butin qui aurait rapporté environ 1 000 dirhams (près de 250 euros) selon le journal.

Expulsé à l’issue de sa peine

Le prévenu français sera expulsé du pays une fois qu'il aura purgé sa peine, indique encore le journal en citant le verdict du tribunal bien qu’un recours en appel est possible sous 15 jours.

Cette condamnation intervient quelques semaines après que la police de Dubaï a annoncé avoir intercepté 1,5 tonnes de cocaïne.

Dubaï est l'un des sept membres de la fédération des Émirats, dont la législation est très stricte en matière de stupéfiants. La possession de drogue y est passible d'au moins quatre ans de prison et le trafic est punissable de la peine de mort, souvent commuée en détention à perpétuité.

Avec AFP.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.