Accéder au contenu principal

En images : deux mois après les attentats de Paris, Le Carillon rouvre ses portes

Le Carillon a rouvert ses portes ce mercredi 13 janvier à Paris
Le Carillon a rouvert ses portes ce mercredi 13 janvier à Paris Chloé Rochereuil, FRANCE 24

Deux mois jour pour jour après les attaques terroristes du 13 novembre, qui ont causé la mort de 130 personnes à Paris et Saint Denis, le bar Le Carillon a rouvert ses portes mercredi. Quinze personnes y ont perdu la vie pendant les attentats.

PUBLICITÉ

On croirait presque à un flash back. La façade a été repeinte avec le même rouge bordeaux, le store marron est toujours paré d'une fine mousse verte recouvrant le "ON" de "Carillon". Presque tout semble être rentré dans l'ordre à l'angle de la rue Bichat et Alibert (10e arrondissement de Paris) où 15 personnes avaient perdu la vie le soir du 13 novembre 2015. Parmi une foule de journalistes, de curieux et d'habitués, le bar Le Carillon a rouvert ses portes mercredi 13 janvier.

{{ scope.counterText }}
{{ scope.legend }}© {{ scope.credits }}
{{ scope.counterText }}

{{ scope.legend }}

© {{ scope.credits }}

Si vous utilisez l'application de France 24, cliquez sur ce lien pour regarder le diaporama.

Ce mercredi au Carillon, ils sont nombreux à être venus encourager l'équipe du bistrot familial et partager une bière ou un café avec Ali, le patron ou Mike, son neveu. Dans le quartier meurtri par les attentats, la réouverture du bistrot est un véritable soulagement.

C’est le troisième établissement touché par les attentats à rouvrir, après La Bonne Bière (11e) et le Comptoir Voltaire (11e) qui avaient tous deux repris leur activité au mois de décembre. Il faudra en revanche encore attendre quelques jours pour s'attabler de nouveau au Petit Cambodge (10e), dont le rideau de fer restera baissé jusque fin janvier après d’importants travaux, ainsi qu'au restaurant italien Casa Nostra (10e) qui accueillera de nouveau ses clients dans les jours qui viennent. Le propriétaire de La Belle Equipe (11e), Grégory Reibenger, qui a perdu de nombreux proches le soir du 13 novembre, a quant à lui annoncé sur Facebook que la réouverture de son bar "prendra le temps qu’il faut".

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.