Accéder au contenu principal

L'ex-président israélien Shimon Peres hospitalisé pour des problèmes cardiovasculaires

Le prix Nobel de la paix Shimon Peres photographié en mai 2015.
Le prix Nobel de la paix Shimon Peres photographié en mai 2015. Khalil Mazraawi / AFP

Le doyen de la politique israélienne Shimon Peres a été hospitalisé jeudi pour des problèmes cardiovasculaires. Il "se sent bien et est totalement conscient, il est dans un état stable", a indiqué son porte-parole.

Publicité

L'ancien Premier ministre et président israélien Shimon Peres, prix Nobel de la paix en 1994, a été hospitalisé jeudi 14 janvier pour des problèmes cardiovasculaires, a indiqué l'un de ses porte-parole dans un communiqué.

Âgé de 92 ans, le dernier survivant de la génération des pères fondateurs d’Israël a été hospitalisé à l'hôpital Sheba Tel Hashomer, près de Tel-Aviv, après avoir ressenti des douleurs dans la poitrine, et a subi une intervention consistant à élargir une artère. Il "se sent bien et est totalement conscient, il est dans un état stable", a ajouté le porte-parole.

Son gendre Rafi Walden, qui est médecin, a déclaré que Shimon Peres se portait bien après une "petite attaque cardiaque".

Ministre au sein de nombreux gouvernements, Shimon Peres a assumé à plusieurs reprises la fonction de Premier ministre, puis celle de président de l'État d'Israël de 2007 à 2014. Artisan des accords de paix d'Oslo en 1993, il avait reçu le prix Nobel de la Paix en 1994, conjointement avec l'ancien Premier ministre israélien Yitzhak Rabin et l'ancien président palestinien Yasser Arafat, tous deux décédés. Le doyen de la politique israélienne aura accompagné son pays de sa création aux dernières tentatives de paix. 

Malgré son imposant parcours politique et le fait qu’il jouisse d’une reconnaissance internationale, Shimon Peres a souffert dans son pays d’une image ternie par son triste record d’échecs électoraux. Ainsi, il fut battu à chaque fois qu’il était en charge de mener campagne au nom des travaillistes lors de plusieurs élections législatives.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.