Accéder au contenu principal

La boue au ventre : deux jours d'immersion dans le camp de migrants de Grande-Synthe (1/2)

Près de 3 000 personnes vivent actuellement à Grande-Synthe dans des conditions précaires.
Près de 3 000 personnes vivent actuellement à Grande-Synthe dans des conditions précaires. Mehdi Chebil

PUBLICITÉ

Entre 2 500 et 3 000 personnes en attente d'un passage pour l'Angleterre campent actuellement à Grande-Synthe, dans le nord de la France, à moins de 40 km de Calais. Ce sont très majoritairement des Kurdes, en provenance d'Irak. Depuis le début de l'hiver, ils survivent sous des bâches, dans le froid, la boue et l'indignité.

Pour consulter ce webdoc, cliquez ici

 

Pour voir l'épisode 2 : Dans le premier camp humanitaire de France, cliquez ici

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.