L'invité de l'éco

Pierre Gattaz : "Il faudrait cloner Christine Lagarde"

La France était largement représentée à Davos cette année. Manuel Valls et plusieurs de ses ministres ont fait une apparition remarquée au Forum économique. Le patron du Medef Pierre Gattaz apprécie cette présence politique forte. "On chasse en meute", dit-il à Stéphanie Antoine qui l'a rencontré. "C'est très important de restaurer l'attractivité de la France auprès des grands patrons."

Publicité

Pierre Gattaz revient également sur le plan formation des chômeurs annoncé par François Hollande. "En un an, ça paraît très peu réaliste", estime-t-il. S'il reconnaît l'importance à accorder à la formation et notamment à la branche apprentissage, la solution au fort taux de chômage passe pour lui par une réforme profonde du code du travail. Le marché du travail doit se "déverrouiller", insiste-t-il

Enfin, il affirme son soutien à Christine Lagarde, qui a annoncé qu'elle se représenterait à un second mandat à la tête du FMI. "Elle fait son job tout à fait bien", s'enthousiasme-t-il. "Il faudrait cloner Christine Lagarde."
 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine