Accéder au contenu principal
Journal de l'Afrique

La défense de Laurent Gbagbo accuse le camp Ouattara de "crimes abominables"

Au menu, la parole à la défense au procès Gbagbo à la CPI, 85 morts dans un nouveau massacre au Nigeria, à la découverte de l'Imzad, violon monocorde en Algérie

Publicité

Au troisième jour du procès de l'ex-chef d'État ivoirien Laurent Gbagbo devant la Cour pénale internationale (CPI), la défense a affirmé lundi que son rival, le président Alassane Ouattara, s'était emparé du pouvoir avec l'aide de la France et se rendant coupables de "crimes abominables".

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.