Dans la presse

"Murmures de Christiane Taubira"

France 24

Au menu de cette revue de presse française, lundi 1er février, la publication aujourd’hui du livre de Christiane Taubira, moins d’une semaine après sa démission, les embarras de François Hollande, la visite de Raul Castro à Paris, et l’inquiétude sur la "disparition" de milliers de migrants mineurs en Europe.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook

 
On commence cette revue de presse française avec la publication surprise, aujourd’hui, du livre de l’ex-ministre de la Justice Christiane Taubira, moins d’une semaine après sa démission.
 
D’après le site du Monde, l’ouvrage, tiré à 40 000 exemplaire, est intitulé «Murmure à la jeunesse», et a été imprimé discrètement en Espagne, acheminé sur des palettes opaques et présenté aux librairies comme un «livre sous X» pour réduire les risques de fuites. C’est un essai d’un peu moins de 100 pages, dans lequel seraient exposées les raisons pour lesquelles l’ex-garde des sceaux s’est opposée à l’inscription de la déchéance de nationalité dans la Constitution. Le Monde relève que Chistiane Taubira, qui n’a évidemment pas  choisi la date au hasard, puisqu’il paraît quatre jours avant le début de l’examen du projet de loi constitutionnelle à l’Assemblée nationale - un texte qui intègre l’épineuse question de la déchéance de nationalité, à propos de laquelle l’ex-garde des Sceaux écrit: «Osons le dire: un pays doit être capable de se débrouiller avec ses nationaux. Que serait le monde si chaque pays expulsait ses nationaux de naissance considérés comme indésirables? Faudrait-il imaginer une terre-déchetterie où ils seraient regroupés ?». La déchéance de nationalité et la politique sécuritaire du gouvernement ne passe décidément pas auprès d’une partie de la gauche. Libération s’inquiète d’une disposition prévue dans le cadre de la lutte anti-terroriste, qui sera incluse dans le projet de loi sur présenté mercredi en Conseil des ministres: la possibilité, pour les forces de l’ordre de faire plus facilement usage de leurs armes et l’autorisation accordée aux policiers de garder leur arme en dehors de leur service. «En choisissant dès maintenant des mesures fortes censées répondre (au) besoin de sécurité, (le gouvernement) s’évite les accusations de laxisme, et même les devance», explique Libé,  qui estime qu’il «faudra (néanmoins) se poser la question de leur légitimité et de leur efficacité».
 
Etat d’urgence, chômage, primaire de la gauche: François Hollande est «attaqué sur tous les fronts», selon le Figaro, qui fait mine de se demander si «à quatorze mois du premier tour, le chef de l’État a encore les moyens de forcer le destin». Le «Tout sauf Hollande» monte, assure l’Opinion, qui raconte que «le front anti-Hollande fourbit ses armes», les frondeurs estimant qu’une primaire est d « la seule voie pour la gauche ». Une requête à laquelle le Premier secrétaire du parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis oppose une fin de non-recevoir: «la primaire de toute la gauche est mal engagée».
 
François Hollande reçoit aujourd’hui le président cubain, Raoul Castro. Si l’Humanité parle d’une visite «historique», et se demande si elle constitue «un pas de plus vers la levée du blocus», l’opposant cubain Jacobo Machover s’étonne dans l’Opinion du changement d’attitude des Occidentaux à l’égard d’un régime resté «dictatorial». «Obama et un certain nombre de chefs de l’Etat, dont en premier lieu Hollande, ont contribué à donner une légitimité à une dictature qui n’en a pas», dénonce-t-il, en affirmant aussi que Cuba «connaît une nouvelle vague d’exode comme en 1994».
 
L’exode auquel sont aussi contraints des centaines de milliers d’enfants à-travers le monde. D’après le Parisien, qui cite un chiffre d’Europol, sur les 270 000 enfants entrés seuls en Europe depuis un an et demi, 10 000 se seraient volatilisés et pourraient être devenus la proie de réseaux criminels.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine