Accéder au contenu principal
Focus

Inde : la fin du commerce des mères porteuses

Fin octobre 2015, le gouvernement indien a annoncé qu'il comptait interdire aux étrangers la possibilité d'utiliser les services de Gestation pour autrui (GPA) de femmes indiennes. Si le projet de loi est toujours entre les mains des députés, son application est déjà lancée.

Publicité

En Inde, les cliniques qui proposent les services de mères porteuses n'ont désormais plus le droit d'accepter de nouvelles requêtes de la part de couples étrangers. Un coup dur pour cette industrie lucrative.

Mais pour les mères porteuses indiennes, souvent d’origine très modeste, c'est l’espoir de sortir de la misère qui s'envole. Reportage de notre correspondante.

Une émission proposée par Patrick Lovett et Aline Schmidt.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.