Accéder au contenu principal

Rencontre historique prévue entre le pape François et le patriarche orthodoxe russe Cyrille

Le pape  François rencontrera le patriarche de  l'Église orthodoxe russe Cyrille le 12  février prochain.
Le pape François rencontrera le patriarche de l'Église orthodoxe russe Cyrille le 12 février prochain. Filippo Monteforte, AFP

Une "entrevue historique" est prévue le 12 février à Cuba entre le pape François et le patriarche Cyrille. Les deux primats évoqueront à cette occasion les désaccords qui persistent entre les Églises catholique et orthodoxe.

PUBLICITÉ

C’est une rencontre historique. Le pape François et le patriarche orthodoxe russe Kirill se rencontreront pour une première fois le 12 février à Cuba, ont annoncé vendredi 5 février les deux Églises. Ce sera "la première rencontre dans l'Histoire" entre les deux principaux dirigeants des chrétiens d'Orient et d'Occident séparés depuis le schisme de 1054, s'est félicité le Vatican.

L'entrevue a été confirmée par un représentant de l'Église orthodoxe russe, qui a précisé qu'elle serait dominée par la question des chrétiens persécutés à travers le monde, notamment au Proche-Orient et en Afrique du Nord. Ce grave problème nécessite une "réponse commune", a-t-il dit.

Cette rencontre aura lieu en marge d'une visite en Amérique latine du patriarche dont l'Église compte 130 millions de fidèles, et du voyage au Mexique du pape, à la tête de 1,2 milliard de catholiques. L'entretien "se conclura par la signature d'une déclaration commune", précise un communiqué.

À la télévision russe, le métropolite Hilarion - évèque orthodoxe -  a ajouté que des désaccords persistaient entre les deux Églises, notamment sur le statut de l'Église ukrainienne. Ces divergences, a-t-il toutefois souligné, doivent être mises de côté pour renforcer la lutte contre les persécutions qui visent les chrétiens.

Rapprochement entre les confessions chrétiennes

Le pape François a fait de l'œcuménisme - le rapprochement entre les confessions chrétiennes - une priorité, en insistant en particulier sur le fait que les chrétiens luttent ensemble au Moyen-Orient contre le radicalisme islamiste.

Il y a 10 jours, il avait aussi fait un pas inattendu en direction des protestants, en annonçant sa participation à une cérémonie le 31 octobre en Suède, pour lancer le 500e anniversaire de la Réforme de Martin Luther.

Avec AFP et Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.