Accéder au contenu principal
RUGBY

Le XV de France remporte son premier match du Tournoi des 6 Nations en battant l'Italie 23-21

Virimi Vakatawa, nouveau venu dans le XV de France, a été un grand artisan de la victoire contre l'Italie.
Virimi Vakatawa, nouveau venu dans le XV de France, a été un grand artisan de la victoire contre l'Italie. Thomas Samson, AFP
3 mn

Le XV de France de Guy Novès s’est imposé de justesse face à l'Italie (23-21) lors du premier match - très disputé - du Tournoi des 6 Nations 2016.

Publicité

Jusqu’au dernier instant, le XV de France a eu des sueurs froides. Lors de ce premier match du Tournoi des 6 Nations, l’équipe du nouvel entraîneur Guy Novès s’est finalement imposée de justesse 23 à 21 face au XV italien après avoir été longtemps chahutés par une équipe transalpine très offensive.

Il n’a fallu qu’un drop manqué à la dernière minute par le buteur italien du Stade français Sergio Parisse pour que la France s’impose in extremis.

Avant cela, l’Italie avait ouvert le score par une pénalité de Canna (7e) avant que les Français ne répondent par un bel essai sur l’aile par Virimi Vakatawa, le joueur d'origine fidjienne nouveau venu en équipe de France et ancien joueur de l'équipe de France à VII. Ce dernier a répondu à ses détracteurs qui le jugeaient inapte à se mettre au niveau du rugby à XV.

Si l’Italie revenait à hauteur avec un essai de Sergio Parisse (25e), Damien Chouly lui répondait 7 minutes plus tard, permettant à la France de mener à la pause 10-8.

Une histoire de buteurs

L’Italie cueillait pourtant à froid les Français avec un nouvel essai peu après le début de la seconde mi-temps par Canna (45e). Les Transalpins sont restés longtemps devant au score, et il a fallu attendre l’heure de jeu pour que le XV de France se libère et repasse devant grâce à un essai de Bonneval après une percée de Vakatawa (60e).

Le buteur du XV de France, Bézy, n’a pas été en réussite, manquant notamment deux transformations et une pénalité. C’est son remplaçant, Jules Plisson, qui a pris les choses en main en fin de match en réussissant trois coups de pieds dans les vingt dernières minutes, répondant à ceux des buteurs italiens.

La France a eu chaud pour sa première dans la compétition et devra hausser son niveau de jeu rapidement si elle espère l'emporter. Les attentes placées dans le beau jeu défendu par le nouvel entraîneur Guy Novès attendront le prochain match du XV français face aux Irlandais samedi au Stade de France.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.