Accéder au contenu principal
FOOTBALL

Championnat d'Afrique des nations 2016 : deuxième sacre pour la RDC

Les joueurs congolais fêtent leur victoire lors du Chan 2016, sous une pluie battante, dimanche 7 février à Kigali.
Les joueurs congolais fêtent leur victoire lors du Chan 2016, sous une pluie battante, dimanche 7 février à Kigali. Cyril Ndegeya, AFP
2 mn

Les footballeurs congolais ont remporté le Championnat d’Afrique des nations de football pour la deuxième fois, en battant les Maliens 3-0 en finale, dimanche à Kigali, sous une pluie battante et dans un stade plein à craquer.

Publicité

La République démocratique du Congo victorieuse du Chan pour la deuxième fois de son histoire. Les Léopards ont remporté dimanche 7 février à Kigali le Championnat d'Afrique des nations en battant le Mali 3-0 en finale. La RDC avait déjà remporté la première édition de cette compétition réservée aux joueurs africains évoluant sur leur continent, en 2009, en Côte d'Ivoire.

Sous une pluie battante et dans un stade plein à craquer, la RDC a ouvert le score sur un but construit seul par l'ailier gauche Elia Meschak, qui a débordé sur son côté puis expédié le ballon dans la lucarne opposée (29e). Celui-ci a réussi un doublé à la 62e minute, sur une passe en profondeur de Yannick Bangala dans le dos de la défense.

Le défenseur Joyce Lomalisa a terminé le travail en fixant la défense malienne pour centrer dans l'axe à destination de l'attaquant Jonathan Bolingi, qui trompait le gardien d'une frappe à ras de terre (73e).

Les buts de la finale en vidéo

Plus tôt dans l'après-midi, la Côte d'Ivoire a battu la Guinée 2-1 dans le match pour la troisième place.

Dès le coup de sifflet final, une grande clameur est montée de la capitale congolaise, Kinshasa, avant de faire place à un concert de klaxons et de cris de victoire, selon des correspondants de l'AFP.

Vers 20 h, la police anti-émeute a repoussé un groupe de près de 500 personnes en tirant plusieurs grenades lacrymogènes et quelques rafales d'armes automatiques en l'air, selon un photographe de l'AFP. La police a dispersé les supporters qui scandaient à Kinshasa des slogans hostiles au président Joseph Kabila.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.