Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène rap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

"Zone démilitarisée" à Idleb : Erdogan et Poutine en faiseurs de paix ?

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 08/02/2016

Vidéo : retour à Kasserine, épicentre de la contestation en Tunisie

© Capture d'écran France 24

La Tunisie a connu un début d'année mouvementé avec une vague de contestation sociale inédite depuis la révolution de 2011. Reportage de nos envoyés spéciaux à Kasserine, dans le centre du pays, d'où est partie la contestation avant de s’étendre dans d’autres villes du pays. Les manifestations se sont depuis essoufflées mais les chômeurs sont, eux, toujours en colère.

Mi-janvier, la Tunisie entre en ébullition. Le 16 janvier, la mort d'un jeune chômeur de 25 ans, électrocuté alors qu'il protestait contre le retrait de son nom d'une liste d'embauche dans la fonction publique, déclenche les premières manifestations à Kasserine.

Les jours suivants, le mouvement se propage à de nombreuses autres régions du pays. Les protestataires réclament des emplois et le développement de régions délaissées depuis des décennies. Le mouvement tourne parfois à l'affrontement avec la police et le 22 janvier, les autorités décrètent un couvre-feu nocturne sur l'ensemble du territoire.

Le Premier ministre Habib Essid explique comprendre les revendications des Tunisiens, mais "ne pas avoir de baguette magique" face à "la situation difficile héritée" par son gouvernement.

>>Sur France 24, regardez notre entretien avec le Premier ministre Habib Essid 

En Tunisie, le taux de chômage dépasse désormais les 15 %, et flirte avec les 30 % pour les diplômés.

Le 4 févier, le couvre-feu est levé, le mouvement de contestation sociale s’est visiblement essoufflé. Mais chez les Tunisiens, la colère gronde toujours, comme l'ont constaté nos envoyés spéciaux.

Une émission préparée par Anna Kowalska et Laura Burloux.

Par Christopher MOORE , Georges YAZBECK , Jonathan WALSH , Mayssa AWAD

Les archives

21/09/2018 Focus

Royaume-Uni : le Parti travailliste accusé d'antisémitisme

Direction le Royaume-Uni où le parti travailliste tient ce week-end son congrès annuel. Il devra notamment y répondre des nombreuses accusations de complaisance antisémitisme...

En savoir plus

19/09/2018 Focus

La traque des opposants burundais se poursuit jusqu'au Kenya

Au Burundi, depuis la crise politique de 2015 et les violences qui ont suivi, plus de 400 000 personnes ont fui le pays, notamment pour le Kenya. Pourtant, même en dehors des...

En savoir plus

20/09/2018 Focus

Autriche : restriction de l'immigration et obstacles à l'intégration

Alors que les chefs d'États européens sont réunis ce jeudi à Salzbourg, en Autriche, pour un sommet informel notamment axé sur l'immigration, le sujet est au cœur de l’actualité...

En savoir plus

18/09/2018 Focus

Invasion de sargasse au Mexique : désastre ou chance à saisir?

Cet été 2018, la côte mexicaine n'a rien d'une carte postale : des dizaines de tonnes de sargasse, une algue flottante, ont recouvert les eaux turquoises des zones hôtelières de...

En savoir plus

17/09/2018 Focus

La mémoire de la guerre civile divise toujours les Espagnols

Le 13 septembre, les députés espagnols ont approuvé un décret polémique qui autorise l’exhumation des restes de Franco de son mausolée près de Madrid. Le dictateur est inhumé au...

En savoir plus