Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène afro-trap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

"Zone démilitarisée" à Idleb : Erdogan et Poutine en faiseurs de paix ?

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 29/02/2016

En Iran, des réformateurs pas si modérés

Dans la revue de presse, ce lundi, la percée des modérés aux élections législatives en Iran, les Oscars et le 29 février.

Une partie de la presse revient sur la percée du camp réformateur lors des élections en Iran. Avec la photo du président iranien Hassan Rohani, à la Une du Figaro, visiblement satisfait. Son clan de réformateur est déjà conforté, avant même l’annonce des résultats officiels. Le Wall Street Journal préfère cependant nuancer la portée de cette percée des réformateurs. Les tenants d’une ligne dure, souligne le journal américain, ont pris soin de contrôler ces élections. Les candidats ont été soigneusement pré-sélectionnés. 6000 d’entre eux, soit la moitié ont tout simplement été disqualifiés par les gardiens de la révolution. La plupart, précise le quotidien sont des modérés, des vrais. En revanche, ceux qui sont sur le point d’entrer au parlement et qu’une partie de la presse présente comme modérés ne le sont pas autant que ça, estime le journal qui donne plusieurs exemples.

Mostafa Kavakebian, le secrétaire général du parti démocrate iranien, qui en 2008 affirmait que les habitants d’Israel n’étaient pas des êtres humains. Ou encore Kazem Jalali, qui en 2009 avait demandé la peine de mort pour Houssein Moussavi et Medhi Karroubi, deux opposants au pouvoir, sans parler de ceux qui défendent une vision de la femme très conservatrice. La réalité, conclut le journal c’est que malgré la percée des réformateurs, ce sont bien les Ayatollah et les gardiens de la révolutions qui continuent de contrôler le pays.

Par Christophe DANSETTE

Les archives

21/09/2018 Revue de presse

Shinzo Abe, la passe de trois

À la Une de cette seconde revue de presse du vendredi 21 septembre : Shinzo Abe s’apprête à battre un record de longévité à la tête du Japon, un juge américain visant la Cour...

En savoir plus

21/09/2018 Revue de presse

"Theresa May humiliée"

La presse anglo-saxonne n’est pas tendre ce vendredi matin avec la cheffe du gouvernement britannique, après le sommet de Salzbourg et le rejet du Brexit "made by" Theresa May....

En savoir plus

20/09/2018 Revue de presse

"Un accueil saoudien royal pour Imran Khan"

Dans cette seconde revue de presse du jeudi 20 septembre : le nouveau Premier ministre pakistanais, dont le pays est englué dans une crise économique, a effectué son premier...

En savoir plus

20/09/2018 Revue de presse

Salzbourg au centre la scène européenne

Dans cette première revue de presse du jeudi 20 septembre : les 28 sont réunis - et divisés - à Salzbourg sur fond de Brexit et de crise migratoire. Les deux Corées réussissent...

En savoir plus

19/09/2018 Revue de presse

Avion russe abattu en Syrie : "un tragique concours de circonstances"

Dans cette revue de presse du mercredi 19 septembre, les commentaires des journaux russes et israéliens à propos de l’avion russe qui a été abattu lundi soir dans l’espace aérien...

En savoir plus