CINÉMA

Andy Wachowski, co-auteur de Matrix, devient une femme comme son frère

Andy Wachowski (à g.), avant sa transformation, et sa sœur Lana, lors de la cérémonie des prix australiens du cinéma, le 24 octobre 2013.
Andy Wachowski (à g.), avant sa transformation, et sa sœur Lana, lors de la cérémonie des prix australiens du cinéma, le 24 octobre 2013. Joe Klamar, AFP
3 mn

Quatre ans après le changement de sexe de Larry Wachowski, devenue Lana, avec qui il a signé la saga Matrix, celui que l'on connaissait comme Andy Wachowski a annoncé être en "transition sexuelle". Et se présente dorénavant comme Lilly.

Publicité

C’est elle-même qui a trouvé le titre. Dans un communiqué adressé, mercredi 9 mars, à une publication de Chicago, celle que l'on connaissait comme Andy Wachowski, co-réalisateur de la saga Matrix, a révélé être en "transition sexuelle". "Changement de sexe à sensation : les frères Wachowski deviennent des sœurs !!!", a écrit la cinéaste qui se présente désormais sous le prénom de Lilly. En 2012, c’était effectivement son frère, Larry, qui indiquait être devenue Lana.

Lilly Wachowski explique avoir fait cette annonce sous la pression de tabloïds qui, depuis un an, menaçait de la dénoncer contre sa volonté. "Je savais, qu'à un moment, je devrais le révéler publiquement. [...] J'avais juste besoin d'un peu plus de temps pour être bien dans ma tête, pour me sentir à l'aise. Mais apparemment, on ne me laisse pas décider", affirme-t-elle.

Et d’ajouter : "Être transgenre n'est pas facile. Nous vivons dans un monde binaire. [...] Cela signifie que quand vous êtes transgenre, vous devez affronter la dure réalité de vivre le reste de votre vie dans un monde qui vous est ouvertement hostile".

Une œuvre traversée par la transformation

Les Wachowski ont fait leur premier film, "Bound", ensemble en 1996 mais sont surtout connus pour la trilogie Matrix qui a rapporté plus de 1,5 milliard de dollars de recettes à travers le monde. Comme le remarque pertinemment Le Figaro, de "Bound" à "Cloud Atlas" en passant par "Speed Racer", leur filmographie est traversée par la thématique de la transformation et l’abolition des frontières "masculine-féminine".

"La réalité, ma réalité, c'est que j'ai fait une transition et que je continuerai à le faire toute ma vie, à travers l'infini qui existe entre le masculin et le féminin, à l'image de l'infini entre les binaires zéro et un", concluait Lilly Wachowski dans son communiqué.

Avec AFP

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine