Accéder au contenu principal

Une fusillade sur une plage de Grand-Bassam en Côte d'Ivoire fait au moins 16 morts

Un corps est évacué d'une plage de Grand-Bassam, dimanche 13 mars 2016.
Un corps est évacué d'une plage de Grand-Bassam, dimanche 13 mars 2016. Sia Kambou, AFP

En Côte d'Ivoire, des hommes armés ont ouvert le feu dimanche dans la station balnéaire de Grand-Bassam, à une quarantaine de kilomètres d'Abidjan. Le président ivoirien annonce au moins 16 morts.

PUBLICITÉ
  • Des hommes armés ont attaqué dimanche 13 mars trois hôtels de Grand-Bassam, près d'Abidjan en Côte d'Ivoire, tuant au moins 14 civils et deux membres des forces spéciales.
     
  • Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué l'attaque.
     
  • Le président Alassane Ouattara, qui s’est rapidement rendu sur place, a lui avancé le chiffre de six assaillants tués.
     
  • Un ressortissant français, au moins, figure au nombre des personnes tuées, selon le ministère français des Affaires étrangères. Trois autres Européens figurent parmi les victimes.
     
  • À Paris, le président François Hollande a déclaré dans un communiqué que la France apportait "son soutien logistique et de renseignement à la Côte d'Ivoire pour retrouver les agresseurs".
     
  • La France a, par ailleurs, ouvert des cellules de crise à Paris et à Abidjan et diffusé des consignes de sécurité à la communauté française dans le pays. Le chef de la diplomatie Jean-Marc Ayrault a annoncé la mise en place de deux numéros d'urgence. À Paris, il s'agit du 01 43 17 56 46, et à Abidjan, du 00 225 20 20 05 44.
     
  • Les ministres français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault et de l'Intérieur Bernard Cazeneuve se rendront mardi à Abidjan pour exprimer la solidarité de la France à l'égard de la Côte d'Ivoire.

 

 

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.