Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Mo'Kalamity, ambassadrice capverdienne d'un reggae conquérant

En savoir plus

FOCUS

En Californie, une croisade anti-avortement après une décision de la Cour suprème

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Adlène Méddi : "1994, une année de basculement en Algérie"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Égypte : nouveau procès pour Ahmed Douma, icône de la révolution

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'enjeu sécuritaire des législatives en Afghanistan

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Luis Aguiriano : "Je ne pense pas que Manuel Valls sera maire de Barcelone"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Malgré l'article 7, des sanctions impossibles contre la Pologne et la Hongrie ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'improbable rencontre entre Donald Trump et Kanye West

En savoir plus

L’invité du jour

Monique Pinçon-Charlot : "La fraude fiscale est une arme pour asservir le peuple"

En savoir plus

FRANCE

L'un des islamistes présumés arrêtés près de Paris avait déjà été condamné

© Philippe Huguen, AFP | Image d'illustration.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/03/2016

Quatre islamistes présumés ont arrêtés mercredi en région parisienne pour "projet d'actions violentes". L'un d'eux avait déjà été condamné à de la prison pour avoir voulu aller faire le jihad en Syrie. France 24 avait suivi son procès.

La police française a arrêté mercredi 16 mars quatre islamistes présumés en région parisienne, dans le cadre d'une enquête pour "projet d'actions violentes" en France.

Il s'agit de trois hommes et d'une femme, tous fichés "S" pour radicalisation, interpellés à Paris et en Seine-Saint-Denis puis placés en garde à vue, d'après des sources policières et judiciaire.

Il se trouve que le principal suspect n'est pas un inconnu. De nationalité franco-marocaine, il avait été interpellé avec deux autres hommes le 14 mai 2012 dans un aéroport près de Saint-Étienne alors que le trio s'apprêtait à prendre un vol pour Gaziantep en Turquie, via Istanbul. Dans leurs bagages, des étuis pour revolver, gilets tactiques, jumelles à vision nocturne et des caméscopes achetés avant le départ.

France 24 avait suivi leur procès en janvier 2014. Devant le juge, ils avaient réfuté toute vélleité de faire le jihad.

>> Lire sur France 24 : Les tribulations de trois apprentis djihadistes qui voulaient aller en Syrie

L'homme a été condamné en mars 2014 à quatre ans de prison ferme pour avoir voulu aller faire le jihad en Syrie. Libéré en octobre dernier, il avait été assigné à résidence dans le cadre de l'état d'urgence instauré après les attentats de novembre.

Avec AFP

Première publication : 17/03/2016

  • FRANCE

    Arrestation de deux mineures qui menaçaient sur Facebook de commettre un attentat

    En savoir plus

  • JIHADISME

    Le jihadiste français Salim Benghalem condamné à 15 ans de prison

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Un avocat dénonce "l'impunité" des jihadistes français de retour de Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)