Accéder au contenu principal

Arrestation de Salah Abdeslam : un coup important porté à Daech selon Cazeneuve

Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve à l'Élysée le samedi 19 mars.
Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve à l'Élysée le samedi 19 mars. Alain Jocard, AFP

À l'issue d'un conseil de défense, le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a déclaré samedi que l'arrestation de Salah Abdeslam était "un coup important" porté à l'EI en Europe, le niveau de menace restant cependant "extrêmement élevé".

Publicité

L'arrestation vendredi 18 mars à Bruxelles de Salah Abdeslam, suspect-clé des attentats de novembre à Paris, est "un coup important porté à l'organisation terroriste Daech (acronyme arabe de l’organisation de l’État islamique, NDLR) en Europe", a estimé samedi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

"Les opérations de la semaine écoulée ont permis de mettre hors d'état de nuire plusieurs individus qui ont fait la preuve de leur extrême dangerosité et de leur totale détermination", a-t-il déclaré au sortir d'un conseil de défense à l'Elysée, en ajoutant : "Salah Abdeslam devra répondre de ses actes devant la justice française".

"Depuis le début de l’année en France, 74 individus en lien avec une activité terroriste ont été interpellés. 37 ont été mis en examen, 28 ont été écroués" a-t-il affirmé, saluant au passage la bonne coopération des services belges et français.

Au total, dix individus ont été mis en examen dans le cadre des attentats du 13 novembre, a-t-il rappelé, deux en France et 8 en Belgique.

"Salah Abdeslam est maintenant le détenu le plus précieux d’Europe"

Toutefois, le ministre de l'Intérieur a estimé que le niveau de menace sur le territoire hexagonal demeurait "extrêmement élevé". "Nous devons maintenir la vigilance et en permanence nous adapter à la menace. [...] Nous gagnerons la guerre contre le terrorisme sans trêve, ni pause", a-t-il asséné. Le président François Hollande doit recevoir les familles des victimes lundi.

Salah Abdeslam, qui a été hospitalisé pour une courte période samedi matin, a été placé en garde à vue à Bruxelles. Le logisticien présumé des attentats de Paris et Saint-Denis est dans l'attente d'une possible extradition vers la France.

"Salah Abdeslam, qui était l’homme le plus recherché d’Europe, est maintenant le détenu le plus précieux d’Europe", a commenté l’envoyé spécial de France 24 à l’Elysée, James André.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.